Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
amndvden.overblog.com

DEVOIR DE MÉMOIRE : IL Y A 54 ANS, CANOPUS, LA PREMIÈRE BOMBE ATOMIQUE THERMONUCLÉAIRE FRANÇAISE D’UNE PUISSANCE DE 2,6 MILLIONS DE TONNES DE TRINITROTULUÈNE EXPLOSAIT SUR L’ATOLL DE FANGATAUFA EN POLYNÉSIE FRANÇAISE.

10 Février 2022 , Rédigé par amndvden

La bombe d'un poids d'environ trois tonnes a été suspendue à partir d'un grand ballon rempli d'hydrogène. Elle a explosé à 8:30:00. GMT à une altitude de 520 mètres, avec un rendement de 2,6 mégatonnes, ce qui en fait l'essai le plus puissant jamais réalisé par la France. À la suite de la réussite de la détonation, la France est devenue la cinquième nation thermonucléaire, après les États-Unis, l'Union soviétique, le Royaume-Uni et la République populaire de Chine.

La bombe d'un poids d'environ trois tonnes a été suspendue à partir d'un grand ballon rempli d'hydrogène. Elle a explosé à 8:30:00. GMT à une altitude de 520 mètres, avec un rendement de 2,6 mégatonnes, ce qui en fait l'essai le plus puissant jamais réalisé par la France. À la suite de la réussite de la détonation, la France est devenue la cinquième nation thermonucléaire, après les États-Unis, l'Union soviétique, le Royaume-Uni et la République populaire de Chine.

Le samedi 24 août 1968 juillet  la Bombe atomique Thermonucléaire "CANOPUS" qui était le 30ème essai nucléaire Français et la 1ère à fusion nucléaire, dite Bombe H sous ballon placé à 520 mètres d’altitude explosait sur le secteur « FRÉGATE » de l’atoll de FANGATAUFA  à 08 h 30 avec une énergie de 2,6 millions de tonnes de Trinitrotuluène.

 

DEVOIR DE MÉMOIRE : IL Y A 54 ANS, CANOPUS, LA PREMIÈRE BOMBE ATOMIQUE THERMONUCLÉAIRE FRANÇAISE D’UNE PUISSANCE DE 2,6 MILLIONS DE TONNES DE TRINITROTULUÈNE EXPLOSAIT SUR L’ATOLL DE FANGATAUFA EN POLYNÉSIE FRANÇAISE.

CANOPUS ,

« Opération CANOPUS est le nom de code pour le premier tes par la France d'une arme à fusion nucléaire, dite Bombe H.

C'était il y a cinquante-quatre ans. Le 24 août 1968, la France faisait exploser sa toute première bombe H (bombe thermonucléaire, ou à hydrogène) dans le Pacifique.
24 août 1968. A mi-chemin entre les archipels Tuamotu et Gambier, perdus dans l'immensité de l'océan... Deux petits atolls que seuls 45 kilomètres séparent : Mururoa et Fangataufa.

 

DEVOIR DE MÉMOIRE : IL Y A 54 ANS, CANOPUS, LA PREMIÈRE BOMBE ATOMIQUE THERMONUCLÉAIRE FRANÇAISE D’UNE PUISSANCE DE 2,6 MILLIONS DE TONNES DE TRINITROTULUÈNE EXPLOSAIT SUR L’ATOLL DE FANGATAUFA EN POLYNÉSIE FRANÇAISE.

L’énergie dégagée par l’explosion en fait, aujourd’hui encore, le plus puissant essai nucléaire français jamais réalisé.

Bien moins connue que Little Boy, qui avait été larguée au-dessus d’Hiroshima 23 ans plus tôt, Canopus peut toutefois se targuer d’être 170 fois plus puissante.

 

DEVOIR DE MÉMOIRE : IL Y A 54 ANS, CANOPUS, LA PREMIÈRE BOMBE ATOMIQUE THERMONUCLÉAIRE FRANÇAISE D’UNE PUISSANCE DE 2,6 MILLIONS DE TONNES DE TRINITROTULUÈNE EXPLOSAIT SUR L’ATOLL DE FANGATAUFA EN POLYNÉSIE FRANÇAISE.

À NOTER

Au même moment, ce jour-là, à Mangareva, naissait un petit garçon que ses parents prénommèrent Jean Canopus ! Quelques mois plus tard lors d’un passage à Mangareva, le ministre Robert Galley insista pour devenir le parrain de Jean Canopus. 

 

DEVOIR DE MÉMOIRE : IL Y A 54 ANS, CANOPUS, LA PREMIÈRE BOMBE ATOMIQUE THERMONUCLÉAIRE FRANÇAISE D’UNE PUISSANCE DE 2,6 MILLIONS DE TONNES DE TRINITROTULUÈNE EXPLOSAIT SUR L’ATOLL DE FANGATAUFA EN POLYNÉSIE FRANÇAISE.
DEVOIR DE MÉMOIRE : IL Y A 54 ANS, CANOPUS, LA PREMIÈRE BOMBE ATOMIQUE THERMONUCLÉAIRE FRANÇAISE D’UNE PUISSANCE DE 2,6 MILLIONS DE TONNES DE TRINITROTULUÈNE EXPLOSAIT SUR L’ATOLL DE FANGATAUFA EN POLYNÉSIE FRANÇAISE.

UNE BOMBE ATOMIQUE DONT LE NOM EST ISSU DE LA CONSTELLATION  AUSTRALE DE LA CARÈNE. 

DEVOIR DE MÉMOIRE : IL Y A 54 ANS, CANOPUS, LA PREMIÈRE BOMBE ATOMIQUE THERMONUCLÉAIRE FRANÇAISE D’UNE PUISSANCE DE 2,6 MILLIONS DE TONNES DE TRINITROTULUÈNE EXPLOSAIT SUR L’ATOLL DE FANGATAUFA EN POLYNÉSIE FRANÇAISE.

 71 fois plus grande que le Soleil, Canopus est une étoile supergéante, mais pas assez massive pour devenir à terme une supernova ; elle finira probablement comme naine blanche. Il est possible qu'elle ait commencé la fusion de l'oxygène dans son cœur et pourrait devenir une naine blanche composée de néon et d'oxygène, un cas assez peu courant.

Elle se trouve à environ 310 années-lumière, ce qui est beaucoup plus que Sirius. En réalité, Canopus est 15 000 fois plus brillante que le Soleil et Sirius ne l'est que 22 fois plus, ce qui en fait l'étoile la plus lumineuse dans un rayon d'au moins 700 années-lumière autour du système solaire[Information douteuse].

DEVOIR DE MÉMOIRE : IL Y A 54 ANS, CANOPUS, LA PREMIÈRE BOMBE ATOMIQUE THERMONUCLÉAIRE FRANÇAISE D’UNE PUISSANCE DE 2,6 MILLIONS DE TONNES DE TRINITROTULUÈNE EXPLOSAIT SUR L’ATOLL DE FANGATAUFA EN POLYNÉSIE FRANÇAISE.

D'une couleur jaune-blanche, Canopus est une supergéante de type spectral F0 et de classe Ib.

En septembre 2008, une équipe d'astronomes, opérant à l’instrument Amber du VLTI, a révélé que la surface de Canopus comporte des taches solaires dont le diamètre peut atteindre 20 fois celui du Soleil. Ils ont aussi établi précisément sa masse (6,93 masses solaires (+/- 0,15)) et son diamètre (71,4 diamètres solaires)2.

DEVOIR DE MÉMOIRE : IL Y A 54 ANS, CANOPUS, LA PREMIÈRE BOMBE ATOMIQUE THERMONUCLÉAIRE FRANÇAISE D’UNE PUISSANCE DE 2,6 MILLIONS DE TONNES DE TRINITROTULUÈNE EXPLOSAIT SUR L’ATOLL DE FANGATAUFA EN POLYNÉSIE FRANÇAISE.

Canopus est la deuxième étoile la plus brillante de la voûte céleste, après Sirius. D’ailleurs, Sirius s’est, elle aussi, vue emprunter son nom pour un essai nucléaire dans le Pacifique, deux ans plus tôt… Mais en termes de TNT, Canopus l’a coiffée au poteau.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article