Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
amndvden.overblog.com

IL Y A 56 ANS LE 27 FÉVRIER 1965 : LA BOMBE ATOMIQUE FRANÇAISE « SAPHIR » D’UNE PUISSANCE DE 150 KILOTONNE EXPLOSAIT À IN ECKER (SAHARA ALGÉRIEN)

26 Février 2021 , Rédigé par amndvden

Pour mener la campagne d'essais nucléaires, l'armée française créé le Centre d'expérimentations militaires des oasis (CEMO). 2000 personnes, dépendant essentiellement du 621e groupement des armes spéciales (GAS) occupaient une base-vie à In-Amguel, à 35 km au sud d'In-Ekker, tandis que le Commissariat à l'énergie atomique (CEA) occupait un camp intermédiaire, baptisé Oasis 2.
Pour mener la campagne d'essais nucléaires, l'armée française créé le Centre d'expérimentations militaires des oasis (CEMO). 2000 personnes, dépendant essentiellement du 621e groupement des armes spéciales (GAS) occupaient une base-vie à In-Amguel, à 35 km au sud d'In-Ekker, tandis que le Commissariat à l'énergie atomique (CEA) occupait un camp intermédiaire, baptisé Oasis 2.

Pour mener la campagne d'essais nucléaires, l'armée française créé le Centre d'expérimentations militaires des oasis (CEMO). 2000 personnes, dépendant essentiellement du 621e groupement des armes spéciales (GAS) occupaient une base-vie à In-Amguel, à 35 km au sud d'In-Ekker, tandis que le Commissariat à l'énergie atomique (CEA) occupait un camp intermédiaire, baptisé Oasis 2.

Il y a 56 ans et plus précisément le samedi 27 février 1965 la Bombe atomique "SAPHIR", d’une puissance de 150 kilotonnes, 13ème essais nucléaire et le 9ème de la série en galerie explosa à IN ECKER.

 

Désignés par des noms de pierres précieuses, treize essais nucléaires Français souterrains sont effectués au CEMO du 7 novembre 1961 au 16 février 19662. Les tirs sont réalisés en galeries, chacune étant creusée horizontalement dans un massif granitique du Hoggar le Tan Afella.

Désignés par des noms de pierres précieuses, treize essais nucléaires Français souterrains sont effectués au CEMO du 7 novembre 1961 au 16 février 19662. Les tirs sont réalisés en galeries, chacune étant creusée horizontalement dans un massif granitique du Hoggar le Tan Afella.

IL Y A 56 ANS LE 27 FÉVRIER 1965 : LA BOMBE ATOMIQUE FRANÇAISE « SAPHIR » D’UNE PUISSANCE DE 150 KILOTONNE EXPLOSAIT À IN ECKER (SAHARA ALGÉRIEN)
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article