Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
amndvden.overblog.com

9 FÉVRIER 2013, SAINT-BONNET DE MURE (69) POSE DE LA 1ÈRE PIERRE DU MÉMORIAL NATIONAL EN MÉMOIRE DES VÉTÉRANS EFFECTUÉE PAR l'ASSOCIATION DU MÉMORIAL NATIONAL DES VÉTÉRANS DES ESSAIS NUCLÉAIRES

12 Septembre 2014 , Rédigé par amndvden

AVANT DE DÉCOUVRIR LE REPORTAGE ET PHOTOGRAPHIES DU DÉROULEMENT DE LA POSE DE LA 1ÈRE PIERRE CI-DESSOUS L'A.M.N.D.V.D.E.N INFORME QUE SA 1ÈRE ASSEMBLÉE GÉNÉRALE A EU LIEU LE SAMEDI 8 NOVEMBRE 2014. REPORTAGE A DÉCOUVRIR À LA CASE

DOSSIER: LES TEMPS FORTS DU SUCCÈS DE LA 1ÈRE ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L'A.M.N.D.V.D.E.N

CETTE PRÉSENTATION DÉMONTRE QUE L'A.M.N.D.V.D.E.N DE PAR SON SÉRIEUX EST DEVENUE UNE ASSOCIATION INCONTOURNABLE POUR LE DEVOIR DE MÉMOIRE

-------------------------------------------------------------------------------------------------

SAMEDI 13 FÉVRIER 2013 POSE DE LA 1ÈRE PIERRE A SAINT BONNET DE MURE (RHÔNE)

UNE CÉRÉMONIE QUI EST À MARQUER D'UNE PIERRE BLANCHE POUR LES VEUVES DE VÉTÉRANS, ENFANTS ET PETITS ENFANTS DE VÉTÉRANS QUI ONT VU EN CELLE-CI LA DÉFÉRENCE EXPRIMÉE ENVERS CEUX QUI ONT QUITTÉ LES LEURS ET POUR QUI LE DEVOIR DE MÉMOIRE DOIT ÊTRE PÉRENNE

Le Samedi 9 Février 2013 à Saint Bonnet de Mure (Rhône), se sont rassemblés à l'invitation de l'AMNDVDEN, les Vétérans, Personnalités civiles et Militaires,Anciens Combattants,pour traduire par un acte de devoir de mémoire envers ceux, qui ont servi la France lors des Essais Nucléaires et qui ont été ravi aux leurs. L'Association du Mémorial National des Vétérans des Essais Nucléaires présidée par Roland PICAUD a effectué la pose de la première pierre du Mémorial National au travers de l’allumage de la bougie du photophore. Cette journée qui fera date a démontré que les Vétérans ont la volonté de voir l’aboutissement du projet d’édification. Ce qui sera le résultat du travail de fond qu’effectue l’Association du Mémorial National des Vétérans des Essais Nucléaires, dont la pertinence et la qualité du projet permet de susciter l’intérêt aux Vétérans, Mécènes et Administrations d’apporter leurs soutiens pour financer la construction de ce monument afin de rendre l'hommage à ces hommes et ces femmes qui ont participé à la mise au point de la Force de Frappe et de Dissuasion.

LISTE DES PERSONNALITES PRESENTENT

Monsieur Guy FISCHER Sénateur du Rhône

Monsieur Philippe RIVE Directeur de l’Office National des Anciens Combattants

Monsieur Jean-Pierre JOURDAIN Maire, Président de la Communauté de Commune de l’Est Lyonnais

Monsieur Jean-Louis LAFONT Adjoint au Maire

Monsieur le Capitaine de Gendarmerie, Commandant de la Compagnie de Gendarmerie Nationale

Monsieur le Lieutenant JEANNOT Chef du Centre de Secours des Sapeurs Pompiers

Madame Gisèle CHOLLIER Adjointe au Maire

Madame Claude MARCHAL Adjointe au Maire

Monsieur Philippe SAUNIER Adjoint au Maire de Saint Laurent de Mure

Monsieur Bernard Thouvenel Conseiller Municipal de Saint Laurent de Mure

Monsieur COQUIL Bernard Président de la FNACA

Monsieur Claude DALPHIN Vice Président de la FNACA

Monsieur Jean-Paul BALFIN Secrétaire de la FNACA

Monsieur Bernard AMBROSI de la FNACA

Portes Drapeaux

Monsieur Jean CIMIERE Président de l'ANSORAA Région Rhône Alpes

Monsieur Gérard CATENI Porte drapeau de l’ANSORAA pour la Région Rhône Alpes

Monsieur Jean Luc DESCHAMPS Administrateur du Site ANSORAA 69-42

Monsieur Michel BENNIER Président ANSORAA Section Rhône Loire et son épouse

Monsieur René BERRUET Président de la Section de l’Union Fédérale des Anciens Combattants d’Ambérieu en Bugey

Monsieur Ignace FILIPPO Secrétaire de l’Union Fédérale des Anciens Combattants d’Ambérieu en Bugey

Monsieur Alain VALON Trésorier Adjoint de l’Union Fédérale des Anciens Combattants d’Ambérieu en Bugey

Portes Drapeaux de l’UFAC

Monsieur Wladislas RUZALSKI Président Rhône/Loire de l’UDSOR

Madame Madeleine SEEMANN Présidente du Comité Rhône Alpes de « La Rahla/Amicale des Sahariens »

Monsieur CLAUDE BERTRAND Secrétaire du Comité du Souvenir Français de Rillieux La Pape.

------------------------------------------------------

Avant un retour en arrière au travers du reportage photographique ci-dessous nous vous invitons à lire la lettre de la Vice-Présidente de l'Association du Mémorial National des Vétérans des Essais Nucléaires qui a en projet l'édification du Mémorial dédié à tous les Vétérans et de ce fait fait appel aux vétérans adhérents dans les nombreuse associations. Il est a rappelé que cette Association est indépendante des autres Associations de Vétérans.

L'Association du Mémorial National des Vétérans des Essais Nucléaires peut être découverte au travers de son blog; http://amndvden.overblog

DONS ET ADHÉSIONS SÉCURISÉS DU FAIT QUE LES SOMMES RECUEILLIES NE SONT PAS UTILISÉES (VOIR EXPLICATIONS EN PAGE 3 CASE APPEL AUX DONS ET PAGE 4 CASE ADHÉRER À L'A.M.N.D.V.D.E.N)

------------------------------------------------------------------

LETTRE OUVERTE DE LA VICE-PRÉSIDENTE DE L'ASSOCIATION DU MÉMORIAL NATIONAL DES VÉTÉRANS DES ESSAIS NUCLÉAIRES, MADAME RAYMONDE REINOLD, ADRESSÉE AUX VÉTÉRANS DES ESSAIS NUCLÉAIRES.

-------------------------------------------------------------------------------------

ASSOCIATION DU MEMORIAL NATIONAL DES VETERANS DES ESSAIS NUCLEAIRES

Association déclarée en Préfecture du Rhône N°W691082444 et Journal Officiel N° 726 du 05/01/2013

Siège Social 7 Rue Saint Polycarpe 69001 Lyon.

Courrier à adresser : Bureau Administratif 63 Chemin de la Chapelle 73590 Crest-Voland

Association Déclarée aux Services Fiscaux

N° SIREN 798 548 947 / N° SIRET 798 548 947 00018

Téléphone Président 04 79 31 61 52 ou 06 77 25 57 19

http://amndvden.overblog.com

Membre de l’Association Mémoire du Mont Valérien

Membre de La Flamme Sous l’Arc de Triomphe (Flamme de la Nation)

Membre du Comité de Liaison des Associations d’Anciens Combattants du Rhône

Membre de la Fédération du Mémorial de l’OTAN

Mesdames, Messieurs les Vétérans

Lors de la dernière Assemblée Générale de l’A.V.E.N les 12 et 13 Octobre 2013, à Neuvy Sur Barangeon, je suis intervenue pour parler du Mémorial, expliquer l’abandon du projet initial, présenter le nouveau. Il m’a semblé être assez bien perçue.

Tout d’abord, je réitère ce qui fut dit, l’édification du Mémorial est l’affaire de tous les vétérans, de toutes les régions de France.

Un premier projet n ‘ayant pu aboutir pour différents motifs, désistement administratif entre autres, Roland PICAUD s’est vu confier la mission de reprise par Jean-Luc SANS, Président de l’A.V.E.N.

Pour ce faire, dans un premier temps, il a fallu créer une nouvelle association, de fonctionnement parallèle à l’A.V.E.N, mais avec ses propres structures et statuts.

Choix de la commune de Saint Bonnet de Mure, pourquoi ?

Le Maire, Jean-Pierre JOURDAIN, avait déjà accueilli des réunions A.V.E.N.

Séduit par notre démarche, il a proposé et obtenu à l’unanimité, l’accord des membres de son Conseil Municipal pour l’octroi d’un emplacement communal, face à leur Monument aux Morts.

A titre gratuit, des salles nous ont été allouées pour nos réunions.

Par ailleurs, l’implantation est idéale, accès facilité : route, train, air, larges possibilités de parking pour les manifestations.

Abandon de l’ancien dessein : Pourquoi ?

Lors d’un de nos nombreux rendez-vous de soumission du Mémorial, Monsieur Michel FORISSIER, Maire de Meyzieu, Vice-Président du Conseil Général du Rhône, Conseiller Communautaire du Grand Lyon, et, ancien professionnel de la pierre, nous a confronté à une évidence, nous présentions une pierre tombale un peu trop fantaisiste et, non pas une œuvre pour la Mémoire.

Les précédents concepteurs ne doivent pas se sentir désavoués. Ils ont eu le mérite de « Penser Faire ». Aucun de nous n’a prétention de spécialiste en ce domaine.

Nous devions donc nous atteler à faire preuve d’imagination. Roland PICAUD a nommé une commission, dont volontairement il s’est exclus. Composée de cinq membres, j’en ai assuré la Présidence.

Vous découvrirez le projet retenu dans le blog de l’Association du Mémorial National des Vétérans des Essais Nucléaires : http://amndvden.overblog.com. C’est un projet que nous pensons ambitieux et innovant.

Une prédominance apparente de noms de résidents connus, anonymes, commerçants de Rhône Alpes, Pourquoi ?

La proximité géographique tout simplement, manifeste sa sympathie et récompense la démarche de pèlerin commercial inlassable qu’exerce Roland PICAUD.

Mais encore une fois , ce Mémorial n’appartient à personne en particulier. Il est l’affaire de tous, il est National.

Vous êtes tous invités, par tous moyens, adhésion à l’A.M.N.D.V.D.E.N , démarches, financement, à participer à édifier notre MÉMORIAL NATIONAL afin de ne pas nous laisser sombrer dans l’oubli et de perpétuer la MÉMOIRE.

Raymonde REINOLD

Vice-Présidente de l’AMNDVDEN

Roland PICAUD (Bon pour Accord)

Président de l’AMNDVDEN

Mémorial National qui sera édifié en Mémoire des Vétérans des Essais Nucléaires (Voir Présentation du Projet de Mémorial en Page 4)
Mémorial National qui sera édifié en Mémoire des Vétérans des Essais Nucléaires (Voir Présentation du Projet de Mémorial en Page 4)
Mémorial National qui sera édifié en Mémoire des Vétérans des Essais Nucléaires (Voir Présentation du Projet de Mémorial en Page 4)

Mémorial National qui sera édifié en Mémoire des Vétérans des Essais Nucléaires (Voir Présentation du Projet de Mémorial en Page 4)

Photo Claude Langain: Recueillement devant le Monument aux Morts des Anciens Combattants

Photo Claude Langain: Recueillement devant le Monument aux Morts des Anciens Combattants

DISCOURS DU PRESIDENT Roland PICAUD

POSE DE LA 1ère PIERRE DU MEMORIAL NATIONAL DES VETERANS DES ESSAIS NUCLEAIRES

SAINT-BONNET DE MURE (RHONE) 09 FEVRIER 2013 A 11 HEURES

Mesdames, Messieurs les Autorités Civiles et Militaire

Mesdames et Messieurs les Présidents d’Associations

Mesdames, Messieurs

Messieurs les Vétérans des Essais Nucléaires du Sahara Algérien et de Polynésie Française.

Chers(es) Amis(es).

Bienvenue !!!

Bienvenue à tous sur le futur emplacement du Mémorial National des Vétérans des Essais Nucléaires qui sera érigé dans ce magnifique parc, face au Monument aux Morts des Anciens Combattants.

C’est avec une grande joie, et beaucoup d’émotion, que je m’adresse à vous en cette journée historique pour les vétérans des essais nucléaires qui ont servi la France sous une devise : Honneur, Patrie-Valeur-Discipline et aussi loyauté envers la nation afin qu’elle soit dotée de la force de frappe et de dissuasion qu’est la Bombe Atomique.

Si la grande majorité du peuple Français n’était pas informé lors des 210 essais nucléaires que l’état a fait effectuer pour assurer la sureté nationale, sauf au cours de campagnes d’associations contre les essais, il l’était encore moins (et encore actuellement) avec ce que les Vétérans ont vécu lors de leurs séjours sur les sites de Reggane, Hamoudia et In Ecker au Sahara et de Moruroa, Fangataufa en Polynésie Française et sans oublier l’atoll de Hao qui servait de base arrière pour les avions qui atterrissaient pour être décontaminés. Il est loin de s’imaginer que sa liberté, il la doit à ces hommes qui ont été contaminés, irradiés.

Ceux-ci ont donc vécu quelque chose hors du commun qui dépasse l’imagination et qui est impensable.

Les vétérans issus des Régiments de la Marine Nationale, Légion Etrangère, Aviation, Génie, Armée de Terre, Transmissions, Etat Major, Gendarmerie Nationale, Infanterie, Artillerie, Service Mixte de Contrôle Biologique, Service Santé, etc...Sans oublier le personnel civil du Commissariat à l’Energie Atomique, d’entreprises sous traitantes et des populations locales tant au Sahara qu’en Polynésie, paient un prix pour que le peuple ne revive pas les tragédies de 1914/1918 et de celles de 1939/1945.

Un prix doublé pendant des années avec l’abandon des chefs à leur égard. Ils n’avaient, une fois rentré des Centres d’Expérimentations Nucléaires, que pour souvenirs : photos, films, tranches de vies avec leurs camarades et les cancers pour finalité ainsi que les maladies radio induites.

Personne n’a été épargné. Officiers, Sous Officiers, Appelés du Contingent, civils qui ont côtoyé la beauté de l’apocalypse sur des sites, qui si on peu parler ainsi, étaient à l’image de Janus de la mythologie Grecque. Ces hommes ont été transformés en ibakuscha de la République et méprisés. Il apparaît d’après les premières études de santé que près de la moitié des vétérans sur les 150 000 sont décédés.

Pendant des années ces hommes frappés dans leurs chairs ont été pris pour des menteurs, des affabulateurs. Ils voient enfin leur honneur rendu grâce à la Loi Morin et à sa déclaration : » Notre pays devait se mettre en Paix avec lui-même ». On a dénombré au moins 18 maladies provoquées par les essais dont de nombreux cancers. Chaque victime exposée aux radiations va recevoir une compensation monétaire.

Bien sûr, pour toutes les victimes, cette indemnité ne remplacera jamais ce qu’ils ont perdu, mais au moins, la France a cessé de nier ses actes en se basant sur de soi-disant rapports d’experts affirmant que ces essais n’avaient eu aucune conséquence sur les militaires, techniciens et la population. »

Rappelons- nous de l’Editorial de Monsieur Hervé Gaymard ancien Ministre, Député et Président du Conseil Général qui citait lors du Congrès d’Aix Les Bains en 2009 : » Avec toute la déférence due à ceux dont l’existence même fût un jour mise en péril ! ».

Je parle honneur du fait que la vérité est apparue grâce aux médias à qui il faut rendre hommage.

Le 12 mai 2007 à Viviers du Lac en Savoie, j’avais émis le rêve de voir l’édification d’un Mémorial National en hommage aux vétérans. Dom Helder Pessoa Câmara, Archevêque de Récif au Brésil citait « Lorsqu’on rêve tout seul, ce n’est qu’un rêve, alors que lorsqu’on rêve à plusieurs c’est déjà une réalité. Il citait également qu’une utopie peut devenir une réalité et que l’utopie partagée, c’est le ressort de l’histoire. »

Cette utopie devient bien une réalité. Notre rêve qui est devenu commun sera le ressort de l’histoire de ce futur Mémorial National.

Vous Mesdames, vous enfants et petits enfants de Vétérans qui avez été durement touchés par le destin qui vous a ravi l’être aimé qu’étaient vos maris, papas et papis, sachez que la grande famille des vétérans est à vos côtés dans l’amitié et est devenue la garante de leur mémoire.

C’est pourquoi, nous sommes réunis, en ce jour du 9 février 2013 afin de rendre hommage à tous nos camarades disparus.

C’est un grand jour pour nous tous, si ce n’est pas un jour de fête, c’est celui de voir un rêve commencer à se réaliser avec cette cérémonie toute particulière dite « pose de la 1ère Pierre du Mémorial National » qui sera érigé en ce lieu. Celui-ci sera un peu à l’image d’un cénotaphe et permettra de perpétuer le souvenir de tous ces hommes et ces femmes.

Cette cérémonie est donc une étape importante dans l’avancée de ce projet ambitieux qui est à mes yeux le symbole de la souffrance des Vétérans.

Comme je l’ai expliqué lors de la réunion qui a précédé cette cérémonie, il a été créé « l’Association du Mémorial National des Vétérans des Essais Nucléaires » afin de permettre, dans une totale transparence financière, l’édification du Mémorial National. Elle sera remplacée par le futur Comité d’Honneur chargé de la pérennité du devoir de Mémoire qui a commencé dans cette dynamique ville de Saint-Bonnet de Mure en 2009 et avec laquelle des liens d’amitiés se sont instaurés.

Comité d’Honneur rejoint par : Anh Dao Traxel, Chevalier de la Légion d’Honneur, Présidente de l’Etoile Européenne du Dévouement Civil et Militaire fille adoptive de Bernadette et Jacques Chirac ancien Président de la République qui a accepté d’être la marraine du Mémorial ; le Général Guy Robin et le Contre Amiral Jacques Blanc, le Sénateur Guy Fischer, le Député Philippe Meunier.

Je tiens à exprimer ici ma reconnaissance au Maire Jean-Pierre Jourdain, à son Adjoint Jean-Louis Lafont et à l’ensemble du Conseil Municipal sensibilisés à notre cause, pour le rôle essentiel qu’ils ont joué pour que le futur Mémorial soit implanté sur ce site.

Ce qui démontre une grande déférence à notre égard de leur part. Le défi est donc relevé pour l’Association du Mémorial National des Vétérans des Essais Nucléaires afin que ce projet ambitieux soit digne de ce nom.

A cet instant, j’ai une pensée toute particulière pour Jean-Louis Valatx, Président fondateur de l’Association des Vétérans des Essais Nucléaires, ancien Médecin chef aux armées et Directeur de recherches à l’INSERM qui nous a quittés.

Si j’ai une pensée des plus sincères pour lui, c’est qu’il a été notre guide et nous a permis à tous de relever la tête et de nous rassembler pour faire entendre le désarroi des familles et des veuves. De permettre que nous ne soyons plus isolés dans nos souvenirs.

Vétérans, montrons donc notre force et notre solidarité envers ces femmes, ces enfants et petits enfants et soyons à la hauteur de leur espérance afin qu’une reconnaissance de la nation soit effective et s’inscrive dans l’histoire de France.

Les générations d’aujourd’hui, voire de demain, peuvent vivre libres grâce à l’arme atomique depuis un peu plus d’un demi siècle. Nier l’évidence c’est méconnaître l’histoire de France qui a vécu 1746 ans de guerres sur son territoire. Ce qui n’est pas le cas de nombre de pays qui connaissent le désordre, la souffrance et la dictature d’extrémistes/intégristes.

Si j’ai exprimé ma gratitude à la municipalité de Saint-Bonnet de Mure, et ce au nom de vous tous et eu une pensée pour Jean-Louis Valatx, je tiens à y ajouter l’Association des Vétérans des Essais de mener à bien ce projet. Cette Association qui a été la cheville ouvrière de cette idée de Mémorial mérite d’être mise en exergue.

L’Association du Mémorial National des Vétérans des Essais Nucléaires que j’ai l’immense honneur de Présider sera à la hauteur pour que ce projet puisse voir le jour dans les plus brefs délais et dans les meilleures conditions.

Pour cela, je tiens à saluer les huit Administrateurs qui depuis le premier jour sont à mes côtés. Je citerai donc la Vice Présidente Raymonde Reinold , Myriam Hou-Hou Secrétaire, Sylvain Morin Trésorier, Wladyslas Ruzalski, Jean-Pierre Pognot, Jean-Paul Ruet, Patrice Kraus, et Jean-Luc Sans.

Vous Vétérans qui êtes présents ce jour et ceux d’entre vous qui n’ont pu venir à cause de la maladie je vous rends hommage avec la plus grande sincérité. Vous connaissez tout mon dévouement et ma détermination à votre cause, à notre cause commune.

Celle de voir surgir enfin une reconnaissance de la nation afin que la mère patrie rende ce qu’elle a reçu de ceux qui l’ont servi et qui se sont senti abandonné à leur triste sort.

Osons une nouvelle fois qu’au travers de ce Mémorial il y ait plus qu’une prise de conscience de la part de la représentation nationale et du Chef de l’Etat pour rendre un hommage national.

Si je cite les Chefs d’Etat qui se sont succédés comme Chefs des Armées c’est pour la raison bien simple qu’ils ont chacun exprimé une citation :

Général De Gaulle « - Il ne dépend que des hommes libres d’envisager leur propre puissance en un système tel qu’il empêche la guerre ! »

Egalement : « -Hourra pour la France ! Depuis ce matin, elle est plus forte et plus fière ! ».

Président François Mitterrand : « -L’Arme Atomique est une réalité, un prestige, un atout pour notre rayonnement ! »

Président Jacques Chirac : « -Comme vous, je veux la Paix. Je sais que le nucléaire peut faire peur, mais, dans un monde toujours dangereux, il s’agit pour nous d’une arme de dissuasion, c'est-à-dire d’une arme au service de la Paix... ».

Président Nicolas Sarkozy : « -l’Arme Nucléaire est garante de la sécurité de la France ! »

Président François Hollande : « - Je serai le garant de la capacité de dissuasion nucléaire de la France, c’est une prérogative spécifique du Président de la République : je la revendique et l’assume pleinement ! ».

C’est pourquoi, si la Bombe Atomique fait dorénavant partie de l’Histoire de France en matière de Défense Stratégique, les vétérans ne doivent plus être les oubliés de l’histoire et ils aspirent à devenir et être reconnus comme les Soldats de la Paix reconnus par leur nation.

Ce Mémorial doit être celui qui trace cette reconnaissance. Soyez assurés une nouvelle fois de ma constance pour que ce Mémorial sorte de terre et s’élève tel le sphinx.

Dans quelques instants, une petite fille et petit fils de vétérans vont déposer une rose blanche, suivi d’épouses et veuves avant la lecture d’un poème et l’allumage de la bougie du photophore par une fille et un fils de vétéran aux côtés de vétérans. Geste hautement symbolique qui portera la mémoire de ceux qui nous ont quitté au firmament.

Ce Mémorial dont la forme, dessins et gravures sont dus aux Vétérans Alain Laroumagne et Vétéran Etienne Quentin que je remercie en notre nom à tous, sera l’aboutissement du projet et le fruit du travail d’une équipe que j’ai cité précédemment.

J’ai gardé le meilleur pour la fin. C’est bien de vous Mesdames et Messieurs les Vétérans qu’il s’agit. Je vous remercie pour votre soutien indéfectible et la confiance que vous nous apportez. Je sais pouvoir compter sur votre générosité pour que ce rêve aboutisse.

Ce projet commun qui nous unis porte en lui ce sens dont nous avons besoin, et en cela je vous suis gré.

Je vous remercie

Photo Jean-Luc Deschamps et Alain Valon: Le Président Roland Picaud de l'Association du Mémorial National des Vétérans des Essais Nucléaires ouvrant la cérémonie par son discours
Photo Jean-Luc Deschamps et Alain Valon: Le Président Roland Picaud de l'Association du Mémorial National des Vétérans des Essais Nucléaires ouvrant la cérémonie par son discours
Photo Jean-Luc Deschamps et Alain Valon: Le Président Roland Picaud de l'Association du Mémorial National des Vétérans des Essais Nucléaires ouvrant la cérémonie par son discours
Photo Jean-Luc Deschamps et Alain Valon: Le Président Roland Picaud de l'Association du Mémorial National des Vétérans des Essais Nucléaires ouvrant la cérémonie par son discours

Photo Jean-Luc Deschamps et Alain Valon: Le Président Roland Picaud de l'Association du Mémorial National des Vétérans des Essais Nucléaires ouvrant la cérémonie par son discours

Discours de Jean-Pierre JOURDAIN, Maire de Saint Bonnet de Mure - Cérémonie Aven - samedi 9 février 2013

Monsieur le Sénateur (Guy Fischer),

Mesdames et Messieurs les Élus,

Monsieur le Directeur de l’Office National des Anciens Combattants (Philippe Rive),

Monsieur le Président de l’Association des Vétérans des Essais Nucléaires (Aven), (Jean-Luc Sans),

Monsieur le Président de l’Association du Mémorial National (Roland Picaud),

Messieurs les représentants et membres de l’Aven,

Monsieur le Président de la FNACA,

Messieurs les représentants et membres de la FNACA,

Messieurs les représentants des Corps constitués (sapeurs pompiers, gendarmerie…),

Mesdames et Messieurs les Présidents d'association,

Mesdames et Messieurs,

Chers amis,

Pour la quatrième année, nous nous réunissons devant notre monument aux morts pour rendre hommage aux victimes, civiles et militaires, des essais nucléaires, menés par la France de 1960 à 1996 dans le Sahara et en Polynésie.

Cette cérémonie officielle et solennelle est un symbole fort pour Saint Bonnet de Mure, qui a fait le choix de soutenir l’Association des Vétérans des Essais Nucléaires (Aven) dans son combat.

C’est également un signe fort en direction des victimes et de leur famille.

Au nom du conseil municipal, je tiens à vous témoigner, à chacun, toute notre solidarité, notre reconnaissance mais aussi notre amitié.

Depuis plusieurs années, je l’ai dit, notre commune vous apporte un soutien sans faille.

Nous sommes convaincus que votre engagement pour la reconnaissance et l’indemnisation des victimes des essais nucléaires est juste.

Les vétérans ont été impliqués pour doter notre pays de la puissance nucléaire, au sacrifice de leur vie ou de leur santé.

Nous ne pouvons pas rester insensibles à ce sacrifice.

C’est pourquoi nous nous associons, tout naturellement, à l’Aven.

Au fil du temps, nos relations se sont enrichies et sont devenues plus fortes.

Nous avons débuté par un dépôt de gerbe au monument aux morts et une plaque commémorative est aussi venue s’ajouter.

Aujourd’hui, une nouvelle étape est franchie dans le devoir de mémoire et le travail de reconnaissance.

En effet, Saint Bonnet de Mure et l’Aven ont décidé de s’associer pour l’édification d’un futur mémorial national, sur notre territoire communal.

Il sera dédié aux vétérans ayant participé à la mise au point de la force de frappe et de dissuasion.

Lors de la séance du 13 décembre 2012, le Conseil municipal a émis un avis favorable pour la réalisation de ce mémorial national, qui prendra place face à notre monument aux morts, dans le parc du Château.

Cette cérémonie du 9 février 2013, en présence des membres de l’AMNDVDEN des familles, fait office de "pose de la première pierre".

Et c’est donc avec une grande émotion, que nous allons vivre cette cérémonie.

Avant de conclure, permettez-moi de saluer et de remercier Roland Picaud, Président de l’Association du Mémorial National ainsi que tous les membres de l’association pour leur énergie et leur détermination.

J’espère vivement que ce projet de mémorial national donnera un écho supplémentaire à votre combat, qu’il le fera encore avancer notamment par rapport à la loi du 5 janvier 2010, relative à la reconnaissance et à l'indemnisation des victimes des essais nucléaires français, et qu’il sensibilisera le plus grand nombre.

Aujourd’hui, la mobilisation se poursuit et, à travers ce projet de mémorial national, notre regard se porte vers l’avenir.

Nous souhaitons qu’il soit synonyme de reconnaissance, de solidarité et de fraternité pour tous les vétérans et leurs proches.

Je vous remercie de votre attention.

Photo Roland Picaud: Jean-Pierre Jourdain Maire de Saint-Bonnet de Mure qui au travers de son message à exprimer toute sa déférence en son nom propre et en celui de l'ensemble du Conseil Municipal envers les Vétérans des Essais Nucléaires tant militaires que civils

Photo Roland Picaud: Jean-Pierre Jourdain Maire de Saint-Bonnet de Mure qui au travers de son message à exprimer toute sa déférence en son nom propre et en celui de l'ensemble du Conseil Municipal envers les Vétérans des Essais Nucléaires tant militaires que civils

Photos Joëlle Maritaud et Claude Langain: Le Président Roland Picaud déposant la gerbe de fleurs au nom de l'Association du Mémorial National des Vétérans, sur le futur emplacement du Mémorial, avec le Sénateur Guy Fischer; Philippe Rive Directeur Départemental de l'ONAC et Jean-Pierre Jourdain Maire de Saint-Bonnet de Mure
Photos Joëlle Maritaud et Claude Langain: Le Président Roland Picaud déposant la gerbe de fleurs au nom de l'Association du Mémorial National des Vétérans, sur le futur emplacement du Mémorial, avec le Sénateur Guy Fischer; Philippe Rive Directeur Départemental de l'ONAC et Jean-Pierre Jourdain Maire de Saint-Bonnet de Mure

Photos Joëlle Maritaud et Claude Langain: Le Président Roland Picaud déposant la gerbe de fleurs au nom de l'Association du Mémorial National des Vétérans, sur le futur emplacement du Mémorial, avec le Sénateur Guy Fischer; Philippe Rive Directeur Départemental de l'ONAC et Jean-Pierre Jourdain Maire de Saint-Bonnet de Mure

Dépôt de Gerbe par le Maire de Saint-Bonnet de Mure

Photos  Myriam H-H; Jean-Luc Deschamps et Jean Valon: Un bel hommage de la part de la municipalité
Photos  Myriam H-H; Jean-Luc Deschamps et Jean Valon: Un bel hommage de la part de la municipalité
Photos  Myriam H-H; Jean-Luc Deschamps et Jean Valon: Un bel hommage de la part de la municipalité
Photos  Myriam H-H; Jean-Luc Deschamps et Jean Valon: Un bel hommage de la part de la municipalité

Photos Myriam H-H; Jean-Luc Deschamps et Jean Valon: Un bel hommage de la part de la municipalité

Thiffaine et Constant déposent une rose blanche

Emotion dans l'assistance quand Thiffaine 3 ans1/2 petite fille de vétéran de Polynésie et Constant 14 ans petit fils de vétéran du Sahara se sont approchés de l'emplacement du futur Mémorial pour y déposer une rose blanche.

Enfants qui étaient accompagnés par le Président de l'Association du Mémorial National des Vétérans des Essais Nucléaires. Un geste hautement symbolique qui a ému les veuves et les épouses ainsi que les vétérans, anciens combattants, portes drapeaux, Associations de Sous Officiers, Personnalités et autorités civiles et militaires.

Photos Claude Langain; Myriam H-H; Joëlle Maritaut; Patrice Kraus;Jean Valon
Photos Claude Langain; Myriam H-H; Joëlle Maritaut; Patrice Kraus;Jean Valon
Photos Claude Langain; Myriam H-H; Joëlle Maritaut; Patrice Kraus;Jean Valon
Photos Claude Langain; Myriam H-H; Joëlle Maritaut; Patrice Kraus;Jean Valon
Photos Claude Langain; Myriam H-H; Joëlle Maritaut; Patrice Kraus;Jean Valon
Photos Claude Langain; Myriam H-H; Joëlle Maritaut; Patrice Kraus;Jean Valon
Photos Claude Langain; Myriam H-H; Joëlle Maritaut; Patrice Kraus;Jean Valon
Photos Claude Langain; Myriam H-H; Joëlle Maritaut; Patrice Kraus;Jean Valon
Photos Claude Langain; Myriam H-H; Joëlle Maritaut; Patrice Kraus;Jean Valon

Photos Claude Langain; Myriam H-H; Joëlle Maritaut; Patrice Kraus;Jean Valon

Intense émotion parmi les épouses et veuves de Vétérans

L'émotion était palpable lorsque les épouses, veuves de vétérans, filles de vétérans et personnalités féminines ont déposé à leur tour une rose blanche à tour de rôle sur l'emplacement du futur Mémorial qui sera dédié à ces hommes et femmes qui ont servi la France.

Photos Myriam H-H et Jean Valon
Photos Myriam H-H et Jean Valon
Photos Myriam H-H et Jean Valon
Photos Myriam H-H et Jean Valon
Photos Myriam H-H et Jean Valon
Photos Myriam H-H et Jean Valon
Photos Myriam H-H et Jean Valon
Photos Myriam H-H et Jean Valon

Photos Myriam H-H et Jean Valon

Allumage de la Bougie du Photophore

Laétitia âgée de 28 ans fille de vétéran de Polynésie et Patrice Marcel âgé de 33 ans fils de vétéran de Polynésie se sont approchés du futur emplacement, avec à leurs côtés Jean-Claude Maritaud Vétéran de Polynésie et Lucien Ramel Vétéran du Sahara, et ont procédé à l'allumage de la bougie du photophore en signe symbolique de la pose de la 1ère pierre.

Photos Claude Langain et Patrice Kraus;Jean Valonh: à partir de la gauche Jean-Claude Maritaud; Laétitia; Patrice Marcel et Lucien Ramel
Photos Claude Langain et Patrice Kraus;Jean Valonh: à partir de la gauche Jean-Claude Maritaud; Laétitia; Patrice Marcel et Lucien Ramel
Photos Claude Langain et Patrice Kraus;Jean Valonh: à partir de la gauche Jean-Claude Maritaud; Laétitia; Patrice Marcel et Lucien Ramel
Photos Claude Langain et Patrice Kraus;Jean Valonh: à partir de la gauche Jean-Claude Maritaud; Laétitia; Patrice Marcel et Lucien Ramel
Photos Claude Langain et Patrice Kraus;Jean Valonh: à partir de la gauche Jean-Claude Maritaud; Laétitia; Patrice Marcel et Lucien Ramel
Photos Claude Langain et Patrice Kraus;Jean Valonh: à partir de la gauche Jean-Claude Maritaud; Laétitia; Patrice Marcel et Lucien Ramel
Photos Claude Langain et Patrice Kraus;Jean Valonh: à partir de la gauche Jean-Claude Maritaud; Laétitia; Patrice Marcel et Lucien Ramel
Photos Claude Langain et Patrice Kraus;Jean Valonh: à partir de la gauche Jean-Claude Maritaud; Laétitia; Patrice Marcel et Lucien Ramel
Photos Claude Langain et Patrice Kraus;Jean Valonh: à partir de la gauche Jean-Claude Maritaud; Laétitia; Patrice Marcel et Lucien Ramel

Photos Claude Langain et Patrice Kraus;Jean Valonh: à partir de la gauche Jean-Claude Maritaud; Laétitia; Patrice Marcel et Lucien Ramel

Toi petite Bougie : Poème de Jessica

Fille de vétéran de Polynésie Jessica a lu un poème pour accentuer cette cérémonie d'allumage de la bougie du photophore en présence des autorités civiles et militaires qui en participant à ce devoir de mémoire au travers de ce symbole ont témoigné leur déférence et porter l'attention toute particulière envers les vétérans et leurs familles.

Toi, petite bougie : sois donc notre messager.

Tu seras le flambeau que nous allumons

Pour faire briller, pendant toute une journée,

La lueur du Devoir de Mémoire.

Pour ceux qui sont morts dans l'oubli,

En attendant l'édification de ce Monument

Qui sera le symbole de leur engagement, leur sacrifice

Et nous rappellera à leur souvenir.

Photo Myriam H-H;Patrice Kraus et Jean Valon: Jessica récitant son poème fort en symbole
Photo Myriam H-H;Patrice Kraus et Jean Valon: Jessica récitant son poème fort en symbole
Photo Myriam H-H;Patrice Kraus et Jean Valon: Jessica récitant son poème fort en symbole

Photo Myriam H-H;Patrice Kraus et Jean Valon: Jessica récitant son poème fort en symbole

ZOOM SUR LA CEREMONIE

Photos Jean-Luc Deschamps; Joëlle Maritaud; Myriam H-H et Jean Valon
Photos Jean-Luc Deschamps; Joëlle Maritaud; Myriam H-H et Jean Valon
Photos Jean-Luc Deschamps; Joëlle Maritaud; Myriam H-H et Jean Valon
Photos Jean-Luc Deschamps; Joëlle Maritaud; Myriam H-H et Jean Valon
Photos Jean-Luc Deschamps; Joëlle Maritaud; Myriam H-H et Jean Valon
Photos Jean-Luc Deschamps; Joëlle Maritaud; Myriam H-H et Jean Valon
Photos Jean-Luc Deschamps; Joëlle Maritaud; Myriam H-H et Jean Valon
Photos Jean-Luc Deschamps; Joëlle Maritaud; Myriam H-H et Jean Valon
Photos Jean-Luc Deschamps; Joëlle Maritaud; Myriam H-H et Jean Valon
Photos Jean-Luc Deschamps; Joëlle Maritaud; Myriam H-H et Jean Valon
Photos Jean-Luc Deschamps; Joëlle Maritaud; Myriam H-H et Jean Valon
Photos Jean-Luc Deschamps; Joëlle Maritaud; Myriam H-H et Jean Valon
Photos Jean-Luc Deschamps; Joëlle Maritaud; Myriam H-H et Jean Valon
Photos Jean-Luc Deschamps; Joëlle Maritaud; Myriam H-H et Jean Valon
Photos Jean-Luc Deschamps; Joëlle Maritaud; Myriam H-H et Jean Valon
Photos Jean-Luc Deschamps; Joëlle Maritaud; Myriam H-H et Jean Valon
Photos Jean-Luc Deschamps; Joëlle Maritaud; Myriam H-H et Jean Valon
Photos Jean-Luc Deschamps; Joëlle Maritaud; Myriam H-H et Jean Valon
Photos Jean-Luc Deschamps; Joëlle Maritaud; Myriam H-H et Jean Valon
Photos Jean-Luc Deschamps; Joëlle Maritaud; Myriam H-H et Jean Valon
Photos Jean-Luc Deschamps; Joëlle Maritaud; Myriam H-H et Jean Valon
Photos Jean-Luc Deschamps; Joëlle Maritaud; Myriam H-H et Jean Valon
Photos Jean-Luc Deschamps; Joëlle Maritaud; Myriam H-H et Jean Valon
Photos Jean-Luc Deschamps; Joëlle Maritaud; Myriam H-H et Jean Valon
Photos Jean-Luc Deschamps; Joëlle Maritaud; Myriam H-H et Jean Valon
Photos Jean-Luc Deschamps; Joëlle Maritaud; Myriam H-H et Jean Valon
Photos Jean-Luc Deschamps; Joëlle Maritaud; Myriam H-H et Jean Valon
Photos Jean-Luc Deschamps; Joëlle Maritaud; Myriam H-H et Jean Valon
Photos Jean-Luc Deschamps; Joëlle Maritaud; Myriam H-H et Jean Valon

Photos Jean-Luc Deschamps; Joëlle Maritaud; Myriam H-H et Jean Valon

Le côté convivial pour ceux qui ont voulu se retrouver autour d'une bonne table au Restaurent Le Savoie à Saint-Laurent de Mure

Photos Wladylslas Ruzalski; Jean Valon
Photos Wladylslas Ruzalski; Jean Valon
Photos Wladylslas Ruzalski; Jean Valon
Photos Wladylslas Ruzalski; Jean Valon
Photos Wladylslas Ruzalski; Jean Valon
Photos Wladylslas Ruzalski; Jean Valon
Photos Wladylslas Ruzalski; Jean Valon
Photos Wladylslas Ruzalski; Jean Valon
Photos Wladylslas Ruzalski; Jean Valon
Photos Wladylslas Ruzalski; Jean Valon
Photos Wladylslas Ruzalski; Jean Valon
Photos Wladylslas Ruzalski; Jean Valon
Photos Wladylslas Ruzalski; Jean Valon
Photos Wladylslas Ruzalski; Jean Valon
Photos Wladylslas Ruzalski; Jean Valon
Photos Wladylslas Ruzalski; Jean Valon
Photos Wladylslas Ruzalski; Jean Valon

Photos Wladylslas Ruzalski; Jean Valon

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :