Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
amndvden.overblog.com

DOCUMENT SUR LE MONDE : LES EXPÉRIMENTATIONS NUCLÉAIRES CHINOISES ET UN PROGRAMME QUI INQUIÈTE LE MONDE

7 Janvier 2022 , Rédigé par amndvden

1ère Expérimentation Nucléaire Chinoise

1ère Expérimentation Nucléaire Chinoise

L’Association du Mémorial National des Vétérans des Essais Nucléaires présente ce reportage consacré aux Expérimentations Nucléaires Chinoises.

DOCUMENT SUR LE MONDE : LES EXPÉRIMENTATIONS NUCLÉAIRES CHINOISES ET UN PROGRAMME QUI INQUIÈTE LE MONDE
DOCUMENT SUR LE MONDE : LES EXPÉRIMENTATIONS NUCLÉAIRES CHINOISES ET UN PROGRAMME QUI INQUIÈTE LE MONDE
DOCUMENT SUR LE MONDE : LES EXPÉRIMENTATIONS NUCLÉAIRES CHINOISES ET UN PROGRAMME QUI INQUIÈTE LE MONDE

Si les Expérimentations Nucléaires Américaines, Soviétiques, Françaises….ont fait l’objet de nombreux reportages celles de la République de Chine beaucoup moins. Et c’est aussi un sujet à ne pas négliger afin de comprendre la nécessité pour la France à s’être dotée de la Force de Frappe et de Dissuasion.

Car qui peut dire en ses temps troublés que notre Nation ne risque rien ! Il est bon de rappeler que si la France dispose de l’arme nucléaire et conséquente c’est grâce à la participation des Vétérans civils et militaires (engagés et appelés du contingent) qui ont œuvré sur les sites d’Expérimentations du Sahara Algérien et de Polynésie Française.

C’est pourquoi l’Association du Mémorial National des Vétérans des Essais Nucléaires présente ce reportage consacré aux Expérimentations Nucléaires Chinoises et ainsi démontrer la puissance de feu nucléaire de ce pays

Maquette 1ère Bombe Atomique Chinoise

Maquette 1ère Bombe Atomique Chinoise

REVUE DE PRESSE : LU DANS LE FIGARO INTERNATIONAL

Un sous-marin nucléaire de type 094A de classe Jin de l'Armée populaire de libération (APL). Mark Schiefelbein / POOL / AFP

Un sous-marin nucléaire de type 094A de classe Jin de l'Armée populaire de libération (APL). Mark Schiefelbein / POOL / AFP

L'accélération du programme nucléaire
chinois inquiète le Pentagone

Par Mayeul Aldebert et AFP agence

Publié le 03/11/2021 à 17:57, mis à jour le 04/11/2021 à 14:57

Le rapport annuel du ministère américain de la Défense sur les capacités militaires de la Chine indique que le pays asiatique pourrait disposer de 700 têtes nucléaires d'ici 2027.

La Chine développe son arsenal nucléaire beaucoup plus vite qu'anticipé, selon un rapport publié mercredi 3 novembre par le Pentagone, qui estime que Pékin peut déjà lancer des missiles balistiques armés de têtes nucléaires depuis la terre, la mer et les airs.

À LIRE AUSSILa Chine se voit en leader mondial du nucléaire

«L'accélération de l'expansion nucléaire de la Chine pourrait lui permettre de disposer de 700 têtes nucléaires d'ici 2027», indique ce rapport annuel du ministère américain de la Défense sur les capacités militaires de la Chine. «Il est probable que Pékin cherche à se doter d'au moins 1000 têtes nucléaires d'ici 2030, ce qui est supérieur au rythme et au volume estimés en 2020».

 

DOCUMENT SUR LE MONDE : LES EXPÉRIMENTATIONS NUCLÉAIRES CHINOISES ET UN PROGRAMME QUI INQUIÈTE LE MONDE

GENÈSE DU PROGRAMME NUCLÉAIRE CHINOIS

DOCUMENT SUR LE MONDE : LES EXPÉRIMENTATIONS NUCLÉAIRES CHINOISES ET UN PROGRAMME QUI INQUIÈTE LE MONDE

DÉCOUVRIR LA LISTE

DES

ESSAIS NUCLÉAIRES CHINOIS

AU TRAVERS DU LIEN CI-DESSOUS

DOCUMENT SUR LE MONDE : LES EXPÉRIMENTATIONS NUCLÉAIRES CHINOISES ET UN PROGRAMME QUI INQUIÈTE LE MONDE

Les Essais Nucléaires Chinois ont débuté le 16 octobre 1964.

 

DOCUMENT SUR LE MONDE : LES EXPÉRIMENTATIONS NUCLÉAIRES CHINOISES ET UN PROGRAMME QUI INQUIÈTE LE MONDE

HISTOIRE À CONNAÎTRE

DOCUMENT SUR LE MONDE : LES EXPÉRIMENTATIONS NUCLÉAIRES CHINOISES ET UN PROGRAMME QUI INQUIÈTE LE MONDE

La République populaire de Chine commençait déjà le développement d'armes nucléaires depuis 1950 sous la direction du physicien Deng Jiaxian avec l'aide soviétique. La commande de l'arme nucléaire fut donnée par le président Mao Zedong sous le nom de code "02", ce dernier pensait que le monde ne prendrait pas au sérieux une Chine sans force nucléaire. Les évènements de la première crise du détroit de Taïwan de 1954-55 renforcèrent ces idées-là, soit éviter un chantage nucléaire de la part des Américains.

Avant 1960, l'aide militaire soviétique incluait la fourniture de conseillers et d'une grande variété d'équipements, ce qui allait signifier pour la Chine la possibilité de créer un réacteur nucléaire expérimental, des structures pour l'enrichissement de l'uranium, un cyclotron et des usines d'enrichissement gazeux. Cela continua à un tel point que l'Union Soviétique finit par accepter de fournir un prototype nucléaire pour être analysé par la Chine, ce qui n'aura finalement pas lieu.

En 1958, la Chine crée au bord du lac Qinghai, dans la province du Qinghai, l'institut de la Yuanzi cheng (chinois : 原子城 ; pinyin : yuánzǐ chéng ; litt. « Ville nucléaire ») également appelée 'Usine 221 (221èrèryī chǎng) ou sont menées la recherche puis la conception pour la première bombe atomique chinoise3,4.

Quand les relations sino-soviétiques se refroidirent entre 1950 et 1960, l'Union soviétique retint les plans et les données indispensables à la création de la bombe atomique, mit fin aux accords de transfert des technologies et finit en 1960 par retirer les conseillers soviétiques. Malgré la cessation de l'aide soviétique, la Chine continua le développement de son programme nucléaire pour tenter de casser le monopole nucléaire des superpuissances, pour renforcer la sécurité des Chinois par rapport aux États-Unis et aux Soviétiques et afin d'augmenter le prestige international de la Chine et son influence, principalement avec la France qui était une nouvelle force nucléaire depuis février 1960 (Gerboise bleue).

En juillet 1963, l'URSS donne son accord pour signer avec les États-Unis et la Grande-Bretagne le traité d'interdiction partielle des essais nucléaires, condamnant les efforts de la Chine pour développer la bombe et devenant l'un des ennemis de la Chine qui se définit alors comme le seul pays détenant la vérité du communisme et qualifiant les autres de révisionnistes5.

La première bombe atomique chinoise, nom de code 596, explosa le 16 octobre 1964 sur le site d'essai nucléaire de « Lop Nor ». C'était un système implosif nucléaire, utilisant de l'uranium 235 — la plupart des pays utilisaient le plutonium pour les implosions de leurs premières bombes car les coûts de production étaient moins élevés que celui de l'uranium 235 — car le développement de la production de plutonium n'avait pas commencé. La bombe avait une puissance de 22 kilotonnes. La Chine prévoyait de développer une bombe à fission logeable dans un missile, et fit exploser sa première « bombe H » trois ans plus tard, en 1967.

La CIA américaine fut induite en erreur par les Chinois en 1964. À cause d'une photographie prise du Lop Nor, de nombreux experts aux États-Unis croyaient que les Chinois allaient mettre des mois, voire des années, avant d'avoir une arme nucléaire fonctionnelle, supposant notamment à tort que les premières bombes chinoises seraient au plutonium et ayant constaté que l'usine d'enrichissement de Lanzhou n'était pas encore opérationnelle, même si elle avait déjà produit assez d'uranium pour équiper plusieurs bombes de l'époque. Les experts avaient aussi confondu une usine de tétrafluorure d'uranium avec une usine de production de plutonium, sous-estimant la production chinoise de plutonium. C'est seulement après une expertise radiochimique des pluies en provenance de Chine, démontrant que la bombe avait un matériel explosif d'uranium 235, que ces erreurs furent réexaminées en détail.

Source Wikipédia

DOCUMENT SUR LE MONDE : LES EXPÉRIMENTATIONS NUCLÉAIRES CHINOISES ET UN PROGRAMME QUI INQUIÈTE LE MONDE

Ce sont donc 45 Expérimentations Nucléaires ont eu lieu avec une certaine euphorie comme on pouvait le ressentir lors des Essais Nucléaires Américains et Russes.

Une Euphorie qui se propageait également à chaque Essai Nucléaire Français.

La Première Bombe atomique Thermonucléaire Chinoise a explosée le 17 juin 1947.

Le dernier Essai Nucléaire a eu lieu le 29 juillet 1996.

La charge Nucléaire Chinoise la plus élevée était de 4 MT

Le premier essai nucléaire d'une bombe atomique, d'une vingtaine de kilotonnes, a eu lieu le 16 octobre 1964 sur le site de Lop Nor, il est connu comme l'essai 596.

Le 17 juin 1967 , la Chine teste sa bombe à hydrogène.

 

DOCUMENT SUR LE MONDE : LES EXPÉRIMENTATIONS NUCLÉAIRES CHINOISES ET UN PROGRAMME QUI INQUIÈTE LE MONDE

FILM

DÉCOUVRIR

LA

GALERIE PHOTOS

DES

EXPÉRIMENTATIONS NUCLÉAIRES CHINOISES.

DOCUMENT SUR LE MONDE : LES EXPÉRIMENTATIONS NUCLÉAIRES CHINOISES ET UN PROGRAMME QUI INQUIÈTE LE MONDE
DOCUMENT SUR LE MONDE : LES EXPÉRIMENTATIONS NUCLÉAIRES CHINOISES ET UN PROGRAMME QUI INQUIÈTE LE MONDE
DOCUMENT SUR LE MONDE : LES EXPÉRIMENTATIONS NUCLÉAIRES CHINOISES ET UN PROGRAMME QUI INQUIÈTE LE MONDE
DOCUMENT SUR LE MONDE : LES EXPÉRIMENTATIONS NUCLÉAIRES CHINOISES ET UN PROGRAMME QUI INQUIÈTE LE MONDE
DOCUMENT SUR LE MONDE : LES EXPÉRIMENTATIONS NUCLÉAIRES CHINOISES ET UN PROGRAMME QUI INQUIÈTE LE MONDE
DOCUMENT SUR LE MONDE : LES EXPÉRIMENTATIONS NUCLÉAIRES CHINOISES ET UN PROGRAMME QUI INQUIÈTE LE MONDE

DOCUMENT

DOCUMENT SUR LE MONDE : LES EXPÉRIMENTATIONS NUCLÉAIRES CHINOISES ET UN PROGRAMME QUI INQUIÈTE LE MONDE
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article