Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
amndvden.overblog.com

IL Y A 47 ANS LE 17 JUILLET 1974: LA 58 ÈME BOMBE ATOMIQUE FRANÇAISE «CENTAURE» EXPLOSAIT À 17 H 00 À DENISE SUR L’ATOLL DE MURUROA

10 Mars 2021 , Rédigé par amndvden

La Bombe Atomique "CENTAURE"

La Bombe Atomique "CENTAURE"

Il y a 47 ans et plus précisément le mercredi 17 juillet 1974 la Bombe atomique "CENTAURE" qui était le  58ème essais nucléaire explosait sur le secteur Denise.

 

 IL Y A 47 ANS LE 17 JUILLET 1974: LA 58 ÈME BOMBE ATOMIQUE FRANÇAISE «CENTAURE» EXPLOSAIT À 17 H 00 À DENISE SUR L’ATOLL DE MURUROA

UNE BOMBE ATOMIQUE DONT LE NOM EST AUSSI ISSU DE LA MYTHOLOGIE GRECQUE.

 IL Y A 47 ANS LE 17 JUILLET 1974: LA 58 ÈME BOMBE ATOMIQUE FRANÇAISE «CENTAURE» EXPLOSAIT À 17 H 00 À DENISE SUR L’ATOLL DE MURUROA

Dans la mythologie grecque, un centaure (en grec ancien Κένταυροι / Kéntauroi) est une créature mi-homme, mi-cheval (homme-cheval), que l'on disait issue soit d'Ixion et de Néphélé, soit de Centauros et des juments de Magnésie. Le plus célèbres des centaures est Chiron, immortel et chargé de former les jeunes héros.

 IL Y A 47 ANS LE 17 JUILLET 1974: LA 58 ÈME BOMBE ATOMIQUE FRANÇAISE «CENTAURE» EXPLOSAIT À 17 H 00 À DENISE SUR L’ATOLL DE MURUROA

Les Centaures sont des personnages de la mythologie grecque. Le sens primitif du mot Centaure, qui désigne tout un groupe de monstres mythologiques, illustrés autant par l'art que par la poésie des anciens Grecs, ne peut guère être déduit de considérations étymologiques. La mythologie comparée a cru en retrouver le prototype dans les Gandharvas védiques, personnifications des démons qui retiennent la pluie dans les nuages et la chassent à travers les airs sans la faire tomber sur le sol; cette identification est aujourd'hui abandonnée. En grec, le mot centaure petit signifier : tueur ou chasseur de taureaux, de kentein et tauros, ou simplement cavalier coureur, kentwr

Les Centaures, hommes sauvages, ne sont, comme les Cyclopes, les Géants, etc., qu'une conception dérivée. Tous les traits de leur être portent à croire qu'à l'origine ils étaient des personnifications animistes de quelque force de la nature, des esprits de la montagne et de la forêt, analogues aux hommes sauvages, aux chasseurs sauvages de la mythologie germanique. D'une façon plus spéciale, on peut voir en eux les démons du vent qui souffle en tempête ; de là, la forme mélangée qui leur fut attribuée par la poésie et par l'art après Homère. On les représente en effet. Avec un buste humain fixé à un corps de cheval. Leurs armes sont des troncs d’arbres et des quartiers de rochers ; de même qu’Achille, que la légende présente comme un de leurs disciples, ils ont pour attribut les pieds légers et infatigables.


-

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article