Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
amndvden.overblog.com

REPORTAGE : 1ÈRE GUERRE MONDIALE / UN AUMÔNIER DANS LA GRANDE GUERRE : CAMILLE VITEL, ONCLE DU VÉTÉRAN DU SAHARA, JACQUES DEMIAUTTE

8 Janvier 2021 , Rédigé par amndvden

REPORTAGE : 1ÈRE GUERRE MONDIALE / UN AUMÔNIER DANS LA  GRANDE GUERRE :  CAMILLE VITEL, ONCLE DU VÉTÉRAN DU SAHARA, JACQUES DEMIAUTTE

C’est avec grand plaisir que nous insérons le reportage consacré à une grande figure sacerdotale, un soldat héroïque qu'a été le Chanoine Camille VITEL pendant la guerre de 1914/1918.

REPORTAGE : 1ÈRE GUERRE MONDIALE / UN AUMÔNIER DANS LA  GRANDE GUERRE :  CAMILLE VITEL, ONCLE DU VÉTÉRAN DU SAHARA, JACQUES DEMIAUTTE
REPORTAGE : 1ÈRE GUERRE MONDIALE / UN AUMÔNIER DANS LA  GRANDE GUERRE :  CAMILLE VITEL, ONCLE DU VÉTÉRAN DU SAHARA, JACQUES DEMIAUTTE

Un hommage tout naturel que l’Association du Mémorial National des Vétérans des Essais Nucléaires tient tout particulièrement à rendre à Camille VITEL homme d’église qui en sa qualité d’Aumônier Militaire a été engagé au cœur de la guerre et qui a affronté la mort aux côtés des soldats du 33ème Régiment d’infanterie dans lequel se trouvait le Lieutenant Charles DE GAULLE qui connaîtra lui aussi un destin hors normes.

REPORTAGE : 1ÈRE GUERRE MONDIALE / UN AUMÔNIER DANS LA  GRANDE GUERRE :  CAMILLE VITEL, ONCLE DU VÉTÉRAN DU SAHARA, JACQUES DEMIAUTTE
REPORTAGE : 1ÈRE GUERRE MONDIALE / UN AUMÔNIER DANS LA  GRANDE GUERRE :  CAMILLE VITEL, ONCLE DU VÉTÉRAN DU SAHARA, JACQUES DEMIAUTTE
REPORTAGE : 1ÈRE GUERRE MONDIALE / UN AUMÔNIER DANS LA  GRANDE GUERRE :  CAMILLE VITEL, ONCLE DU VÉTÉRAN DU SAHARA, JACQUES DEMIAUTTE

Cette présentation est effectuée grâce aux documents fournis par le neveu, Monsieur Jacques  DEMIAUTTE Vétéran des Essais Nucléaires du Sahara Algérien, domicilié à Vitry-En-Artois dans le Pas-De-Calais et adhérent de l'A.M.N.D.V.D.E.N.

Au vu de ce qui vous est présenté, la famille peut-être fière de cet aïeul qui a refusé de rester à l'arrière et qui est allé volontairement  à la bataille pour soutenir, bénir, et comme il le disait, s'il le faut mourir avec ses camarades.

UN SEUL MOT AVANT LA PRÉSENTATION:   RESPECT

REPORTAGE : 1ÈRE GUERRE MONDIALE / UN AUMÔNIER DANS LA  GRANDE GUERRE :  CAMILLE VITEL, ONCLE DU VÉTÉRAN DU SAHARA, JACQUES DEMIAUTTE

BIBLIOGRAPHIE

Jeunesse spirituelle

Fils d’un tisseur en soie, Camille-François-Marie Vitel naît le 15 février 1881 à Frémicourt, près de Bapaume, au sein d’une famille de sept enfants. Deux de ses frères vont prendre l’habit religieux assomptionniste :

  • Fénelon-Benoît-Joseph (1871-1952), sous le nom de frère Charles, rejoint en 1891 la Mission d’Orient en Turquie (enseignement à Bursa et Kumkapi, économat et vicariat de la paroisse de Kadiköy), puis exerce le ministère pastoral à San Remo (1909-1920), avant de devenir successivement secrétaire général de l'œuvre des pèlerinages de Notre-Dame de Salut, à Paris (chargé de l’organisation du pèlerinage national du 15 août à Lourdes) et aumônier à la maison-mère des Petites Sœurs de l'Assomption.
  • Ayant pris en 1906 l’habit religieux sous le nom de frère Dominique, Jules-Augustin-Joseph (1888-1971) enseigne en Espagne, près de Rome puis au scolasticat provisoire de Bourville (Seine-Maritime) de 1917 à 1919 ; socius (adjoint au maître des novices) et économe à Saint-Gérard (Belgique, 1919-1924), il est l’un des fondateurs de la communauté de la paroisse Saint-Christophe de Javel à Paris (1924) ; il y reste jusqu’à son rattachement à l’aumônerie des Petites Sœurs de l’Assomption, comme successeur de son frère (1952-1971).

Élève des petit et grand séminaire d’Arras, bachelier ès-lettres, Camille Vitel accomplit son service militaire au sein du 33e régiment d’infanterie (12 novembre 1901-30 septembre 1902), à la suite de son engagement volontaire et conformément aux dispenses accordées aux élèves ecclésiastiques. Ordonné prêtre par Mgr Williez le 9 juillet 1905, il enseigne deux ans à l’institution Saint-Bertulphe de Fruges à partir du 1er octobre 1905, puis est nommé aumônier du collège de garçons d’Arras le 17 octobre 1907, tout en étant vicaire à la cathédrale.

REPORTAGE : 1ÈRE GUERRE MONDIALE / UN AUMÔNIER DANS LA  GRANDE GUERRE :  CAMILLE VITEL, ONCLE DU VÉTÉRAN DU SAHARA, JACQUES DEMIAUTTE

Mobilisé le 3 août 1914, il rejoint le 33e RI. Il va partager la vie des troupes pendant toute la durée du conflit, bientôt accrédité comme aumônier militaire. Le 30 août, au cours de la première bataille de Guise, le régiment, cantonné à Richaumont, est chargé d’attaquer en direction de Colonfay (Aisne) ; un feu très violent depuis les lisières du village l’empêche d’avancer, et il doit se replier par la station de Sains, malgré le pilonnage de l’artillerie lourde allemande. Les pertes sont très lourdes, 27 tués, 239 blessés et 532 disparus ; l’abbé Vitel est lui aussi blessé d’éclats d’obus aux deux jambes.

Maintenu dans le service auxiliaire par la commission de réforme du 11 décembre 1914, il retourne finalement au front le 11 janvier 1915. En Champagne, il obtient de faire construire une chapelle temporaire à proximité de la zone des combats et consacre son régiment au Sacré-Cœur. Dès 1915, il reçoit la croix de guerre, ainsi que le titre de chanoine honoraire, remis par Mgr Lobbedey, évêque d’Arras.

En 1916, au début de la bataille de Verdun, le 33e régiment d’infanterie doit faire face aux assauts allemands entre le village et le fort de Douaumont. La conduite du chanoine y est héroïque. Dans le Journal officiel du 13 avril, on trouve la citation suivante, qui accompagne l’inscription de son nom, à compter du 16 mars précédent, aux tableaux spéciaux de la médaille militaire et de la Légion d’honneur (comme chevalier) – décoration que lui remet le général Joffre lui-même :

REPORTAGE : 1ÈRE GUERRE MONDIALE / UN AUMÔNIER DANS LA  GRANDE GUERRE :  CAMILLE VITEL, ONCLE DU VÉTÉRAN DU SAHARA, JACQUES DEMIAUTTE
REPORTAGE : 1ÈRE GUERRE MONDIALE / UN AUMÔNIER DANS LA  GRANDE GUERRE :  CAMILLE VITEL, ONCLE DU VÉTÉRAN DU SAHARA, JACQUES DEMIAUTTE
REPORTAGE : 1ÈRE GUERRE MONDIALE / UN AUMÔNIER DANS LA  GRANDE GUERRE :  CAMILLE VITEL, ONCLE DU VÉTÉRAN DU SAHARA, JACQUES DEMIAUTTE
REPORTAGE : 1ÈRE GUERRE MONDIALE / UN AUMÔNIER DANS LA  GRANDE GUERRE :  CAMILLE VITEL, ONCLE DU VÉTÉRAN DU SAHARA, JACQUES DEMIAUTTE
REPORTAGE : 1ÈRE GUERRE MONDIALE / UN AUMÔNIER DANS LA  GRANDE GUERRE :  CAMILLE VITEL, ONCLE DU VÉTÉRAN DU SAHARA, JACQUES DEMIAUTTE
REPORTAGE : 1ÈRE GUERRE MONDIALE / UN AUMÔNIER DANS LA  GRANDE GUERRE :  CAMILLE VITEL, ONCLE DU VÉTÉRAN DU SAHARA, JACQUES DEMIAUTTE
REPORTAGE : 1ÈRE GUERRE MONDIALE / UN AUMÔNIER DANS LA  GRANDE GUERRE :  CAMILLE VITEL, ONCLE DU VÉTÉRAN DU SAHARA, JACQUES DEMIAUTTE
REPORTAGE : 1ÈRE GUERRE MONDIALE / UN AUMÔNIER DANS LA  GRANDE GUERRE :  CAMILLE VITEL, ONCLE DU VÉTÉRAN DU SAHARA, JACQUES DEMIAUTTE
REPORTAGE : 1ÈRE GUERRE MONDIALE / UN AUMÔNIER DANS LA  GRANDE GUERRE :  CAMILLE VITEL, ONCLE DU VÉTÉRAN DU SAHARA, JACQUES DEMIAUTTE
REPORTAGE : 1ÈRE GUERRE MONDIALE / UN AUMÔNIER DANS LA  GRANDE GUERRE :  CAMILLE VITEL, ONCLE DU VÉTÉRAN DU SAHARA, JACQUES DEMIAUTTE

LE MARÉCHAL JOFFRE REMET LA CROIX DE LA  LÉGION D'HONNEUR À L'AUMÔNIER VITEL QUI SAUVA

2 SOLDATS ET QUI FUT CITER À L'ORDRE DU JOUR.

Le Chanoine d'Arras sera promu Chevalier de la Légion d'Honneur, atteint de 3 blessures en sauvant 2 soldats.

REPORTAGE : 1ÈRE GUERRE MONDIALE / UN AUMÔNIER DANS LA  GRANDE GUERRE :  CAMILLE VITEL, ONCLE DU VÉTÉRAN DU SAHARA, JACQUES DEMIAUTTE

La guerre terminée, durant près d’un demi-siècle, il développe une intense activité pastorale, comme missionnaire diocésain (1920), puis comme sous-directeur des œuvres, chargé des œuvres auxiliaires de l’Action catholique (1er avril 1943). Il organise les congrès eucharistiques et marials, en particulier le congrès national marial de Boulogne-sur-Mer des 20-24 juillet 1938, mais aussi le mouvement de croisade eucharistique et sacerdotale des enfants (cf. son Petit manuel de 1923), tout en restant fidèle aux cérémonies patriotiques et aux associations d’anciens combattants : membre du conseil d'administration de l'association de Notre-Dame de Lorette, il anime l'amicale des anciens du 33e RI. Il est aussi l’auteur d’un Manuel du soldat chrétien aux armées (imprimatur daté d’Arras, 22 septembre 1939), promouvant la consécration des soldats au Sacré-Cœur.

REPORTAGE : 1ÈRE GUERRE MONDIALE / UN AUMÔNIER DANS LA  GRANDE GUERRE :  CAMILLE VITEL, ONCLE DU VÉTÉRAN DU SAHARA, JACQUES DEMIAUTTE

11 NOVEMBRE 1956, LA ROSETTE D'OFFICIER DE LA LÉGION D'HONNEUR POUR L'AUMÔNIER CAMILLE VITEL

REPORTAGE : 1ÈRE GUERRE MONDIALE / UN AUMÔNIER DANS LA  GRANDE GUERRE :  CAMILLE VITEL, ONCLE DU VÉTÉRAN DU SAHARA, JACQUES DEMIAUTTE

LE CHANOINE  CAMILLE VITEL FAIT

CITOYEN D'HONNEUR D'ARRAS EN 1954

 

La Médaille honorifique lui a été remise par le Maire d'Arras

REPORTAGE : 1ÈRE GUERRE MONDIALE / UN AUMÔNIER DANS LA  GRANDE GUERRE :  CAMILLE VITEL, ONCLE DU VÉTÉRAN DU SAHARA, JACQUES DEMIAUTTE

DÉCÈS DE MONSIEUR LE CHANOINE CAMILLE VITEL

REPORTAGE : 1ÈRE GUERRE MONDIALE / UN AUMÔNIER DANS LA  GRANDE GUERRE :  CAMILLE VITEL, ONCLE DU VÉTÉRAN DU SAHARA, JACQUES DEMIAUTTE
REPORTAGE : 1ÈRE GUERRE MONDIALE / UN AUMÔNIER DANS LA  GRANDE GUERRE :  CAMILLE VITEL, ONCLE DU VÉTÉRAN DU SAHARA, JACQUES DEMIAUTTE
REPORTAGE : 1ÈRE GUERRE MONDIALE / UN AUMÔNIER DANS LA  GRANDE GUERRE :  CAMILLE VITEL, ONCLE DU VÉTÉRAN DU SAHARA, JACQUES DEMIAUTTE
REPORTAGE : 1ÈRE GUERRE MONDIALE / UN AUMÔNIER DANS LA  GRANDE GUERRE :  CAMILLE VITEL, ONCLE DU VÉTÉRAN DU SAHARA, JACQUES DEMIAUTTE

 

UN HOMME D'ÉGLISE VALEUREUX ET COURAGEUX POUR QUI LA CITATION DE JEAN JAURÈS EST FAITE POUR LUI

"Le courage, c'est de comprendre sa propre vie... Le courage, c'est d'aimer la vie et de regarder la mort d'un regard tranquille... Le courage, c'est d'aller à l'idéal et de comprendre le réel." Jean Jaurès

                                                                     ....................................

Le 9 février 1956, l’abbé Vitel est nommé, par Mgr Perrin, membre du chapitre cathédral et chanoine titulaire. Le 11 novembre, sur la place des Héros à Arras, il est en outre décoré de la rosette d’officier de la Légion d’honneur. En février 1958, il coordonne les manifestations diocésaines pour le centenaire des apparitions de Lourdes, et est pendant plusieurs années aumônier de la clinique du Bon Secours. Le 8 janvier 1964, toutefois, son état de santé le force à prendre sa retraite.

Le chanoine reste profondément attaché à son cher village de Frémicourt où il aime revenir : le 15 août 1965, il y célèbre son jubilé sacerdotal de diamant, assisté à l’autel par son frère, le Père Dominique Vitel. Il décède le jeudi 14 septembre 1967 à Arras, dans sa quatre-vingt-septième année, et la soixante-deuxième de son sacerdoce.

Une plaque en son souvenir a été apposée dans l’église Notre-Dame des Ardents d’Arras par l’association Ceux de Verdun (25 février 1968).

 

UNE FAMILLE PIEUSE ET DE DEVOIR

Le Vétéran Jacques DEMIAUTTE a été bercé dans sa jeunesse dans l'amour de son prochain et aussi d'accomplir son devoir pour la patrie. Ce qu'il accomplira lors des Essais Nucléaires.

Il fera sa communion sous le regard bienveillant de ses oncles le Chanoine Camille VITEL,  Dominique VITEL dominicain. Quant à son troisième oncle le Révérend Père Charles il n'a pu être présent du fait qu'il était  missionnaire en Turquie. En 1911 ce dernier était Secrétaire au Vatican.

REPORTAGE : 1ÈRE GUERRE MONDIALE / UN AUMÔNIER DANS LA  GRANDE GUERRE :  CAMILLE VITEL, ONCLE DU VÉTÉRAN DU SAHARA, JACQUES DEMIAUTTE
REPORTAGE : 1ÈRE GUERRE MONDIALE / UN AUMÔNIER DANS LA  GRANDE GUERRE :  CAMILLE VITEL, ONCLE DU VÉTÉRAN DU SAHARA, JACQUES DEMIAUTTE
REPORTAGE : 1ÈRE GUERRE MONDIALE / UN AUMÔNIER DANS LA  GRANDE GUERRE :  CAMILLE VITEL, ONCLE DU VÉTÉRAN DU SAHARA, JACQUES DEMIAUTTE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article