Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
amndvden.overblog.com

MÉMOIRE: LYON JEUDI 30 JANVIER 2020: L’A.M.N.D.V.D.E.N S’EST INCLINÉE POUR RENDRE HOMMAGE AUX 75 ENFANTS JUIFS SÉQUESTRÉS À L’HÔPITAL DE L’ANTIQUAILLE EN 1944 POUR ÊTRES ENVOYÉS EN CONVOI AU CAMP D’AUSCHWITZ OÙ ILS PERDIRENT LA VIE.

3 Février 2020 , Rédigé par amndvden

Photo Roland PICAUD

Photo Roland PICAUD

INVITATION ADRESSÉE AU PRÉSIDENT NATIONAL DE L'A.M.N.D.V.D.E.N

 MÉMOIRE: LYON JEUDI 30 JANVIER 2020: L’A.M.N.D.V.D.E.N S’EST INCLINÉE POUR RENDRE HOMMAGE AUX 75 ENFANTS JUIFS SÉQUESTRÉS À L’HÔPITAL DE L’ANTIQUAILLE EN 1944 POUR ÊTRES ENVOYÉS EN CONVOI AU CAMP D’AUSCHWITZ OÙ ILS PERDIRENT LA VIE.

Invité par le Maire de Lyon, Gérard COLLOMB , L’Adjoint au Maire de Lyon Jean-Dominique DURAND Délégué à la Mémoire et aux Anciens Combattants, Béatrice GALLIOUT Maire du 5ème Arrondissement de Lyon ; Nicole BORNSTEIN Présidente du CRIF Auvergne/Rhône avec la participation de l’Association des Fils et Filles des Déportés Juifs de France, le Président National de l’A.M.N.D.V.D.E.N, Roland PICAUD a honoré de sa présence la cérémonie consacrée à faire revivre la Mémoire de 75 innocents victimes de la Gestapo avec à leur tête Klaus BARBIE (criminel de guerre Allemand) en collaboration avec la milice Française à leur tête Paul TOUVIER sinistre collaborateur.

 

 

Photo Roland PICAUD

Photo Roland PICAUD

LA PENSÉE DE ROLAND PICAUD, PRÉSIDENT NATIONAL DE L'A.M.N.D.V.D.E.N

C'est un épisode méconnu de l'histoire de Lyon qui illustre l'horreur de la persécution de juifs pendant la seconde guerre mondiale.

Si on connait mieux l'histoire des enfants d'Izieu, la genèse des 75 enfants qui ont été séquestrés dans l'hôpital de l'Antiquaille en 1944 est une autre oppression de monstres immondes dont le Président Roland PICAUD souhaite ardemment que ces ignobles barbares aient répondu de leurs actes devant le créateur car celle des hommes aura été trop douce..

Lors de la cérémonie le Président National, Roland PICAUD a été bouleversé par le destin de ces enfants qui n'aspiraient qu'à vivre et grandir dans la quiétude.

Là encore, il souhaite que ces enfants aient pu être accueillis au Paradis et aussi que tous ceux qui viendront dans cet ancien hôpital aient une pensée pour tous ces innocents dont le plus jeune avait 4 mois. 

Leur mémoire doit être glorifiée.

Ceci doit être une obligation morale de se souvenir d'un évènement historique tragique et de ses victimes, afin de faire en sorte qu'un tel évènement de ce type ne se reproduise pas.  

Photo Roland PICAUD

Photo Roland PICAUD

DÉVOILEMENT D'UNE PLAQUE

 

A l’initiative du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) et en présence du Ministre de l’Education Nationale, Jean-Michel BLANQUER, une plaque a été dévoilée sur l’Esplanade Saint Pothin (5e arrondissement de Lyon).

Photo Roland PICAUD

Photo Roland PICAUD

GENESE DU DESTIN TRAGIQUE DES 75 ENFANTS

 

Source 20 Minute

 

C’est un épisode peu connu de l’histoire de la persécution des juifs pendant la seconde guerre mondiale. Il n’en est pas moins terrifiant. C’est grâce à l’historienne Sylvie Altar et sa thèse Etre juif à Lyon de l’avant-guerre à la libération, que ces événements ont été mis en lumière. A partir de février 1944, les enfants juifs raflés par la Gestapo, sont transférés à l’hôpital de l’Antiquaille transformé en prison pour les résistants malades et soignés sous surveillance. Ce sont 75 enfants, âgés de 4 mois à 14 ans, qui ont été séquestrés avant d’être, pour 48 d’entre eux, déportés. Un seul reviendra vivant des camps de l’enfer. A la libération de Lyon, il restait un enfant à l’Antiquaille.

Photo Roland PICAUD

Photo Roland PICAUD

DÉVOILEMENT DE LA PLAQUE

En présence des autorités civiles et militaires, des Associations patriotiques, du monde associatif et des enfants de Collèges et Lycéens....le Ministre de l'Education Jean-Michel BLANQUER a dévoilé la plaque sur laquelle sont gravés 75 noms représentant les petites victimes du nazisme.

Ce dévoilement s'est effectué avec le Préfet de Région Auvergne/Rhône-Alpes, Pascal MAILHOS, du Maire de Lyon Gérard COLLOMB Ancien Ministre d'Etat, Ministre de l'Intérieur, Madame Nicole BORNSTEIN Présidente du CRIF Auvergne/Rhône-Alpes, Jean LEVY (FFDJF)......

ARRÊT SUR IMAGE SUR CET INSTANT SOLENNEL EMPREINT D'UNE CERTAINE ÉMOTION

Photos Roland PICAUD
Photos Roland PICAUD
Photos Roland PICAUD
Photos Roland PICAUD
Photos Roland PICAUD
Photos Roland PICAUD

Photos Roland PICAUD

DÉPÔT DE 75 ROSES BLANCHES PAR 75 ENFANTS

Durant la cérémonie, 75 élèves de CM2 de l’école Albert Camus ont déposé une rose pour chaque enfant séquestré, dont les noms ont été appelés par des lycéens de Saint-Just.

Photos Roland PICAUD
Photos Roland PICAUD
Photos Roland PICAUD

Photos Roland PICAUD

DISCOURS DE MONSIEUR JEAN LEVY / FFDJF

Photo Roland PICAUD: Président Jean LEVY

Photo Roland PICAUD: Président Jean LEVY

DISCOURS DE MADAME LA PRÉSIDENTE DU CRIF AUVERGNE/RHÔNE-ALPES NICOLE BORNSTEIN

 MÉMOIRE: LYON JEUDI 30 JANVIER 2020: L’A.M.N.D.V.D.E.N S’EST INCLINÉE POUR RENDRE HOMMAGE AUX 75 ENFANTS JUIFS SÉQUESTRÉS À L’HÔPITAL DE L’ANTIQUAILLE EN 1944 POUR ÊTRES ENVOYÉS EN CONVOI AU CAMP D’AUSCHWITZ OÙ ILS PERDIRENT LA VIE.

DISCOURS DE MADAME SYLVIE ALTAR, HISTORIENNE

Qui a fait une thèse sur "être Juif à Lyon de l'Avant-Guerre à la Libération, que ces évènements ont été mis en lumière.

 

 

 

Photo Roland PICAUD

Photo Roland PICAUD

DISCOURS DE MONSIEUR GÉRARD COLLOMB, MAIRE DE LYON

Photo Roland PICAUD

Photo Roland PICAUD

DISCOURS DE MONSIEUR LE MINISTRE DE L'ÉDUCATION NATIONALE, JEAN-MICHEL BLANQUER

Photo Roland PICAUD

Photo Roland PICAUD

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :