Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
amndvden.overblog.com

INFORMATION À L’ATTENTION DE LA JEUNESSE : L’ARMÉE DE L’AIR RECRUTE

26 Janvier 2018 , Rédigé par amndvden

INFORMATION À L’ATTENTION DE LA JEUNESSE : L’ARMÉE DE L’AIR RECRUTE
DANS LE CADRE DE SA LABELISATION  PARTENAIRE DE LA RÉSERVE CITOYENNE DÉLIVRÉE PAR LE MINISTRE DE LA DÉFENSE, L'ASSOCIATION DU MÉMORIAL NATIONAL DES VÉTÉRANS DES ESSAIS NUCLÉAIRES QUI SOUTIEN L'ARMÉE FRANÇAISE S'ENGAGE POUR QUE LA JEUNESSE TROUVE SA VOIE DANS LES DIFFÉRENTS CORPS D'ARMÉE.
ET DE CE FAIT SENSIBILISE LA JEUNESSE QUI VOUDRAIT S'ORIENTER DANS L'ARMÉE DE L'AIR  GRÂCE À CETTE CAMPAGNE DE RECRUTEMENT. 

 

 

INFORMATION À L’ATTENTION DE LA JEUNESSE : L’ARMÉE DE L’AIR RECRUTE
INFORMATION À L’ATTENTION DE LA JEUNESSE : L’ARMÉE DE L’AIR RECRUTE

              LE RECRUTEMENT DE L’ARMEE DE L’AIR

  • L’armée de l’air recrute : 3.000 jeunes chaque année d’ici 2020 (≈ l’équivalent des effectifs d’une base aérienne).
  • L’armée de l’air a des besoins dans des métiers diversifiés : plus de 50 métiers, tant dans la filière aéronautique (pilotes, navigateurs, mécaniciens, contrôleurs…) que dans d’autres filières opérationnelles (spécialistes du renseignement, commandos, défense sol-air…) ou les fonctions dites « support » (informaticiens, techniciens réseaux et télécom, gestionnaires RH, instructeurs d’anglais…).
  • L’armée de l’air recherche des profils variés : de la 3ème à Bac+5. La majeure partie des spécialités sont accessibles avec un Bac, y compris celle de pilote.
  • L’armée de l’air engage des jeunes, avec ou sans expérience professionnelle. L’essentiel des recrutements se fait entre 17 et 25 ans (dès 16 ans pour les élèves techniciens et jusqu’à 30 ans pour les militaires techniciens de l’air et les officiers sous contrat du personnel non navigant).
  • L’armée de l’air propose des postes à tous niveaux de responsabilité. Selon son parcours, son niveau scolaire, ses aspirations et les besoins de l’armée de l’air, le candidat peut intégrer le corps des militaires techniciens de l’air (agents, opérateurs), des sous-officiers (techniciens, spécialistes) ou des officiers (ingénieurs, cadres).
  • L’armée de l’air assure la formation militaire des jeunes engagés ainsi que, pour la majorité d’entre eux, une formation professionnelle rémunérée. Celle-ci est délivrée soit directement en unité, soit, à quelques exceptions près (comme, par exemple, la formation de nos météorologistes au centre de Météo France à Toulouse), dans des centres d’instruction de l’armée de l’air ou des Armées. La durée des formations varie en fonction des métiers (de quelques semaines à plusieurs années dans le cas des pilotes et navigateurs) et est adaptée aux besoins du poste occupé en première affectation. Des stages de formation continue permettent ensuite de progresser en niveau de responsabilité, de s’adapter à de nouvelles fonctions ou de travailler sur de nouveaux matériels.
  • L’armée de l’air accompagne l’intégration des jeunes aviateurs par un suivi individualisé. Cette période de parrainage, plus ou moins formalisée selon les spécialités, aide chacun à acquérir les savoir-faire mais aussi le savoir-être indispensables à son évolution dans un environnement de travail nouveau.
  • L’armée de l’air fait confiance à ses jeunes aviateurs et leur confie rapidement des responsabilités dans le cadre de leur fonction.
  • L’armée de l’air offre une première expérience professionnelle et, selon les motivations et capacités de chacun, diverses perspectives d’évolution interne (progression de grade accompagnant les prises de responsabilité, changement de catégorie à différents moments du parcours professionnel).
  •  
  • Pour se renseigner : il est possible de consulter le site internet du recrutement de l’armée de l’air (devenir-aviateur.fr).

Les conseillers en recrutement de l’armée de l’air sont aussi à la disposition des jeunes pour les renseigner sur nos métiers, nos besoins, nos modes de recrutement et répondre à leurs questions sur l’engagement, les particularités de la vie militaire, la possibilité de découvrir l’armée de l’air par des stages ou des contrats de réserve, etc.

Ces conseillers sont présents dans les 41 bureaux Air des CIRFA* en France métropolitaine et outre-mer et dans les 7 cellules d’information et de recrutement situées sur les bases aériennes.

*Centres d’information et de recrutement des forces armées

INFORMATION À L’ATTENTION DE LA JEUNESSE : L’ARMÉE DE L’AIR RECRUTE
INFORMATION À L’ATTENTION DE LA JEUNESSE : L’ARMÉE DE L’AIR RECRUTE
  • LES FILIERES QUI RECRUTENT

 

Sécurité protection : MTA essentiellement (équipiers) : fusiliers, maîtres-chiens, pompiers, défense sol-air + commandos (CPA).

Systèmes d’information, réseaux et télécommunication : sous-officiers et officiers sous contrat du personnel non navigant (OSC PNN : postes SI, réseaux, télécoms = gestion de portefeuille projets SI, expert SSI, spécialiste cyber-défense, etc. / postes à haute valeur ajoutée dans un environnement atypique pour de jeunes diplômés à la recherche d’une première expérience).

Renseignement : sous-officiers et officiers (dont OSC PNN).

Maintenance aéronautique : sous-officiers essentiellement.

Pilotage et navigation : élèves officiers du personnel navigant (EOPN = OSC PN), recrutés à partir d’un Bac.

  • REPARTITION PAR CATEGORIES EN 2018

 

1.500 militaires techniciens de l’air recrutés à partir d’un niveau 3ème jusqu’à Bac pro, jusqu’à 30 ans (pour certaines spécialités), à 30% dans les métiers de la sécurité-protection (équipiers opérateur défense sol-air, équipiers pompiers, fusiliers et maîtres-chiens essentiellement, y compris commandos parachutistes pour affectation en CPA) ;

1.328 sous-officiers recrutés à partir d’un Bac et formés par l’armée, à près de 70% dans des métiers des filières techniques : maintenance aéronautique et mécanique générale, informatique, réseaux et télécommunications ;

284 officiers : 60 pilotes et 20 navigateurs sous contrat, recrutés au niveau Bac (élèves officiers du personnel navigant = EOPN) et 132 officiers sous contrat non navigants, recrutés à Bac+3, Bac+5, auxquels s’ajoute 72 élèves officiers de l’Ecole de l’air recrutés sur concours ;

240 élèves techniciens formés (dès 16 ans) par l’armée de l’air pour une scolarité CAP aéronautique/systèmes ou BAC S-SI, Techno STI2D ou Pro aéronautique/systèmes ou avionique.

100 volontaires (VMDR/VASP) recrutés (niveau 3ème/Bac+2) pour un contrat d’1 an : idéal pour découvrir l’armée de l’air avant un engagement sous un autre statut, pour bénéficier d’une première expérience professionnelle, pour accomplir une année de césure dans le cadre de ses études supérieures…

INFORMATION À L’ATTENTION DE LA JEUNESSE : L’ARMÉE DE L’AIR RECRUTE

LES SPECIALITES

Les listes ne sont pas exhaustives.

 

æ MILITAIRES DU RANG (AGENTS, OPERATEURS, EQUIPIERS)

DOMAINES D’ACTIVITÉ

MÉTIERS

Opérations aériennes

Agent d’opérations

Agent sécurité cabine

Systèmes aéronautiques et mécanique générale

Opérateur de maintenance vecteur et moteur

Opérateur structure aéronefs

Opérateur avionique

Opérateur armement bord et sol

Aide électrotechnicien

Aide mécanicien véhicules et matériels de servitude

Opérateur en mécanique et confection de matériel aéronautique et terrestre

Sécurité/Protection

Équipier pompier de l’armée de l’air

Équipier fusilier de l’air

Équipier fusilier parachutiste de l’air (commando)

Équipier maître-chien de l’air

Équipier maître-chien parachutiste de l’air (commando)

Opérateur de prévention du péril animalier

Équipier opérateur défense sol-air

Systèmes d’information et de communication (SIC)

Agent de soutien des SIC

Agent technique radio-radar (communication, navigation, surveillance - CNS)

Bâtiment/Infrastructure

Agent du bâtiment et infrastructure opérationnelle

Agent électrotechnicien opérationnel des infrastructures aéronautiques

Transport/Logistique

Agent du transit aérien

Conducteur routier

Conducteur grand routier de transport de fret

Agent de magasinage

Administration/

Ressources humaines

  Agent bureautique – secrétariat, achats-finances

Santé

  Auxiliaire sanitaire

Hôtellerie/Restauration

  Agent de restauration

Communication

  Opérateur métiers de l’image

INFORMATION À L’ATTENTION DE LA JEUNESSE : L’ARMÉE DE L’AIR RECRUTE

æ SOUS-OFFICIER (TECHNICIENS, SPECIALISTES)

DOMAINES D’ACTIVITÉ

MÉTIERS

Opérations aériennes

Météorologiste

Moniteur sur simulateur de vol

Contrôleur aérien

Systèmes aéronautiques et mécanique générale

Technicien de maintenance vecteur et moteur

Technicien armement bord et sol

Mécanicien structure aéronefs

Mécanicien avionique

Mécanicien matériels environnement aéronautique

Systèmes d’information et de communication (SIC)

Technicien radio-radar (communication, navigation, surveillance – CNS)

Spécialiste des systèmes et supports de télécommunication

Spécialiste réseaux informatiques et sécurité des SIC

Concepteur et manager des systèmes d’information

Renseignement

Interprétateur images

Linguiste d’écoute de langues étrangères

Exploitant renseignements

Intercepteur réseaux télécommunication

Intercepteur technique

Sécurité/Protection

Pompier de l’armée de l’air

Fusilier parachutiste de l’air

Maître-chien parachutiste de l’air

Spécialiste défense sol-air

Bâtiment/Infrastructure

Spécialiste de la construction opérationnelle et d’infrastructure

Spécialiste électrotechnicien opérationnel des infrastructures aéronautiques

Transport/Logistique

  Logisticien

Sous-officier du transit aérien

Administration/ Ressources humaines

Gestionnaire ressources humaines/secrétariat

Comptable/finances

Acheteur public

Préparation physique

  Moniteur d’entraînement physique militaire et sportive

Hôtellerie/Restauration

  Gestionnaire restauration et hôtellerie

Communication

  Technicien métiers de l’image

INFORMATION À L’ATTENTION DE LA JEUNESSE : L’ARMÉE DE L’AIR RECRUTE
INFORMATION À L’ATTENTION DE LA JEUNESSE : L’ARMÉE DE L’AIR RECRUTE
INFORMATION À L’ATTENTION DE LA JEUNESSE : L’ARMÉE DE L’AIR RECRUTE

 

æ OFFICIERS (EXPERTS, CADRES, INGENIEURS)

DOMAINES D’ACTIVITÉ

MÉTIERS

Opérations aériennes

Pilote de chasse

Pilote de transport

Pilote d’hélicoptère

Navigateur officier systèmes d’armes (NOSA)

Officier contrôleur de circulation aérienne

Officier contrôleur des opérations aériennes

 

Systèmes aéronautiques et mécanique générale

Cadres et ingénieurs des filières techniques :

- Mécanicien des systèmes aéronautiques

- Mécanicien aéronef et vecteur

- Mécanicien des systèmes et matériels électroniques

- Mécanicien environnement et mécanique

- Mécanicien de l’armement

Sécurité/Protection

Officier fusilier commando parachutiste de l’air

Officier pompier de l’armée de l’air

Officier de défense sol-air

 

Renseignement

Officier du renseignement

Systèmes d’information et de communication (SIC)

Officier des systèmes d’information et de communication

Officier informatique

Transport/Logistique

Officier du transit aérien

Officier logisticien

 

Administration/

Ressources humaines

  Officier des ressources humaines

  Officier administration finances

  Officier d’encadrement, enseignement

  Instructeur d’anglais

Communication

  Chargé de communication

  Attaché de presse

 

INFORMATION À L’ATTENTION DE LA JEUNESSE : L’ARMÉE DE L’AIR RECRUTE
INFORMATION À L’ATTENTION DE LA JEUNESSE : L’ARMÉE DE L’AIR RECRUTE
  • PRECISIONS SUR LES CONDITIONS DE RECRUTEMENT PAR STATUT

 

NIVEAUX SCOLAIRES

CRITÈRES D’ÂGE

TYPES DE RECRUTEMENT/FORMATIONS

Niveau 3ème

De 16 à 18 ans

Élève technicien | Filière CAP de l’École d’enseignement technique de l’armée de l’air (EETAA) | CAP aéronautique/Systèmes | Concours annuel sur dossier | Durée de la scolarité : 2 ans | Contrat de 2 ans (1)

À partir du

niveau 3ème

Moins de 26 ans

Volontaire militaire du rang | Recrutement selon parution des postes ouverts |

Contrat d’1 an, renouvelable | Formation militaire : 3 semaines | Formation professionnelle : en unité, durée variable selon le poste occupé

À partir du

niveau 3ème

Moins de 30 ans

Militaire technicien de l’air (MTA) | Recrutement permanent | Contrat de 4 à 5 ans, renouvelable | Formation militaire : 2 mois | Formation professionnelle : jusqu’à 5 mois selon les spécialités | Une vingtaine de spécialités proposées

Niveau 2nde

De 16 à 18 ans

Élève technicien | Filière BAC de l’École d’enseignement technique de l’armée de l’air (EETAA) | Bac S/Sciences de l’ingénieur - Bac techno. STI2D/Systèmes d’information et numérique - Bac pro. aéronautique/Systèmes ou Avionique | Concours annuel sur épreuves | Durée de la scolarité : 2 ans | Contrat de 2 ans (1)

[NB : Accès possible en année de Tale après une année de 1ère dans la filière Bac S ou techno.]

Bac S

Moins de 20 ans

au 01.01 de l’année d’inscription

(PN : moins de 19)

Élève en CPES | Classe préparatoire à l’enseignement supérieur de l’École des pupilles de l’air (EPA) | Admission sur dossier, uniquement pour des candidats titulaires ou éligibles aux bourses de l’Éducation nationale | Inscription sur parcoursup.fr | Durée de la scolarité : 1 an (2)

Bac S

Moins de 20 ans

au 01.01 de l’année d’inscription

(PN : moins de 19)

Élève en CPGE | Classes préparatoires aux grandes écoles de l’École des pupilles de l’air (EPA) | Admission sur dossier | Inscription sur parcoursup.fr | Durée de la scolarité : 2 ans (2)

[NB : Accès possible en 2nde année après une 1ère année MPSI ou PCSI et si admission en classe supérieure, sous condition d’âge : - de 21 ans au 01.01 de l’année d’inscription (PN : - de 20 ans)]

À partir d’un Bac

Moins de 25 ans

(moins de 30 ans pour certaines spécialités)

Sous-officier | Recrutement permanent | Contrat de 5 à 6 ans, renouvelable - puis statut de carrière sous conditions | Formation militaire : 4 mois | Formation professionnelle : de 2 à 18 mois selon les spécialités | Une trentaine de spécialités proposées

À partir d’un Bac

Moins de 25 ans

Officier sous contrat du personnel navigant (OSC PN) (pilote ou navigateur-officier systèmes d’armes) | Recrutement permanent | Contrat de 10 ans, renouvelable |

Formation militaire et professionnelle : de 2 à 3 ans

CPGE scientifiques

Filières MP, PC, PSI

22 ans maxi

au 01.01 de l’année du concours

Officier de carrière (officier de l’air - officier des systèmes aéronautiques - officier des bases de l’air (3))

Concours annuel sur épreuves CPGE de l’École de l’air (CCP) | Inscription sur scei-concours.fr | Formation pluridisciplinaire : 3 ans | Diplôme d’ingénieur | Statut de carrière (4)

CPGE scientifiques

Filière PT

22 ans maxi

au 01.01 de l’année du concours

Officier de carrière (officier de l’air - officier des systèmes aéronautiques (3)) | Concours annuel sur épreuves CPGE (banque PT) | Inscription sur scei-concours.fr | Formation pluridisciplinaire : 3 ans | Diplôme d’ingénieur | Statut de carrière (4)

À partir d’un Bac +2

Moins de 26 ans

Volontaire aspirant | Recrutement selon parution des postes ouverts | Contrat d’1 an, renouvelable | Formation militaire : 1 mois | Idéal stage long, année de césure

À partir d’un Bac +3

22 ans maxi

au 01.01 de l’année du concours

Officier de carrière (officier de l’air - officier des systèmes aéronautiques - officier des bases de l’air (3)) | Concours annuel sur épreuves - option Sciences ou Sciences politiques | Formation pluridisciplinaire : 3 ans | Diplôme d’ingénieur ou Diplôme de l’IEP d’Aix-en-Pce | Statut de carrière (4)

À partir d’un Bac +3

Moins de 30 ans

Officier sous contrat du personnel non navigant (OSC PNN) | Recrutement selon parution des postes ouverts | Contrat de 3 ans, renouvelable | Formation militaire : 3 mois

À partir d’un Bac +5

25 ans maxi

au 01.01 de l’année du concours

Officier de carrière (officier de l’air - officier des systèmes aéronautiques – officier des bases de l’air (3)) | Concours annuel sur titres | Formation pluridisciplinaire : 1 an | Statut de carrière (4)

INFORMATION À L’ATTENTION DE LA JEUNESSE : L’ARMÉE DE L’AIR RECRUTE
INFORMATION À L’ATTENTION DE LA JEUNESSE : L’ARMÉE DE L’AIR RECRUTE
  • QUELQUES ELEMENTS SUR LES ECOLES
  •  
  • L’École d’enseignement technique de l’armée de l’air (EETAA)

« Une formation, un diplôme, un métier »

Située sur la base de Saintes (Charente-Maritime), l’EETAA propose divers cursus allant du certificat d’aptitude professionnelle (CAP Aéronautique option Systèmes) au baccalauréat (série S - option Sciences de l’Ingénieur, série STI2D option Systèmes d’Information et Numérique, Bac Pro option Systèmes). La scolarité, dispensée par des professeurs détachés de l’Education nationale et des instructeurs militaires, s’effectue sous le régime de l’internat. Elle est gratuite et rémunérée.

A l'issue des 2 années de scolarité, après obtention du CAP ou du baccalauréat (100% de réussite en 2016 et 2017 !), les élèves sont majoritairement orientés vers une formation de technicien de l'aéronautique avant d’être affecté en unité.

Durant leur formation académique, les élèves suivent une formation militaire (marche d’orientation, parcours du combattant, tir, bivouac sur le terrain, etc.). L’éducation physique et sportive prend une place importante, avec l’accès à diverses disciplines (sports collectifs, escalade, natation, UNSS,…), y compris le vol à voile dont la découverte peut être réalisée au sein de l’Escadron d’Instruction au Vol à Voile (EIVV).

Renseignements sur www.eetaa722.defense.gouv.fr

 

  • L’École de formation des sous-officiers de l’armée de l’air (EFSOAA)

Alliant tradition et modernité, l’EFSOAA dispense, sur la base-école de Rochefort-Saint-Agnant (Charente-Maritime), la formation militaire des sous-officiers de l’armée de l’air et la formation technique des principales spécialités (aéronautique, logistique…). Formations initiales, de perfectionnement ou d’adaptation à l’emploi : de la préparation au premier emploi à l’accompagnement aux responsabilités de chef de service, l’EFSOAA intervient dans le parcours professionnel des sous-officiers, tout au long de leur carrière.

Renseignements sur www.efsoaa.air.defense.gouv.fr

 

  • L’ÉCOLE DE L’AIR

« Combattant, dirigeant, expert »

L’École de l’air, située à Salon-de-Provence (Bouches-du-Rhône), recrute directement les officiers de carrière par la voie des concours : CPGE, option « sciences » / option « sciences politiques », sur titres. Les élèves officiers reçoivent une formation militaire et professionnelle exigeante qui leur permet d’acquérir des compétences en tant que combattant et chef militaire, dirigeant et expert du milieu aéronautique et spatial.

Au sein d’une promotion unique, les élèves officiers suivent différentes formations adaptées à leur type de recrutement (interne ou externe). Elles sont notamment validées par un diplôme d’ingénieur certifié au niveau le plus élevé par la Commission des titres de l’ingénieur (CTI) ou un diplôme de niveau master.

L’École assure également la formation militaire initiale des élèves officiers sous contrats, des élèves officiers issus du rang, des élèves officiers du personnel navigant (EOPN), des élèves officiers de

INFORMATION À L’ATTENTION DE LA JEUNESSE : L’ARMÉE DE L’AIR RECRUTE
INFORMATION À L’ATTENTION DE LA JEUNESSE : L’ARMÉE DE L’AIR RECRUTE

réserve, des volontaires aspirants et des élèves polytechniciens (X), des ingénieurs des études et techniques d’armement (IETA) et des ingénieurs militaires de l’infrastructure (IMI).

Renseignements sur ecole-air.fr et sur la page Facebook de l’École de l’air

  • INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES

 

  • Les missions de l’armée de l’air en quelques mots

En France comme sur les théâtres d’opérations extérieures, l’armée de l’air intervient en permanence et sans délai, au sol comme en vol, pour contribuer à la sécurité du territoire national et au maintien de la paix dans le monde. Plus de 40.000 militaires travaillent au quotidien en étroite collaboration avec leurs partenaires nationaux et internationaux sur des missions aussi variées que la « police du ciel », la surveillance spatiale, le renseignement, la planification et la conduite des opérations aériennes, la projection des forces, le développement de programmes, la formation et l’entraînement du personnel, entre autres.

 

  • L’armée de l’air est déployée sur une quarantaine de sites en France (métropole + outremer).
  • Elle met en œuvre environ 600 aéronefs (avions de chasse, de transport, ravitailleurs, hélicoptères, drones…).
  • Elle assure 3 missions permanentes : posture permanente de sûreté (PPS = « police du ciel », env. 400 personnes) + intervention rapide (réaction, projection) + dissuasion.
  • Elle assure également des missions permanentes à l’étranger : à Djibouti, au Gabon, au Sénégal et aux EAU.
  • Elle est actuellement engagée sur 3 opérations : Chammal (Jordanie, golfe araboPersique), Barkhane (bande sahélo-saharienne) et Sangaris (République centrafricaine).

 

  • Les effectifs de l’armée de l’air
  • Près de 46.000 personnes (5.000 civils + 41.000 militaires)
  • Près de 41.000 militaires, soit environ 20% des effectifs militaires du ministère des armées
  • Près de 6.300 officiers (15%)
  • Près de 25.000 sous-officiers (60%)
  • Près de 10.000 militaires techniciens de l’air (25%)
  • 23% de femmes (pour 15% au sein des Armées)
  • Environ 5.000 réservistes
  • La féminisation

Tous les métiers de l’armée de l’air sont ouverts aux femmes. L’armée de l’air est l’armée la plus féminisée : 23% d’aviatrices, présentes dans toutes nos spécialités, y compris celles considérées traditionnellement comme plus masculines (pilotes, mécaniciens avion, commandos parachutistes…). Présentes à tous niveaux de responsabilité également (commandants d’unité, commandants de base…), il est également important de préciser qu’il n’y a pas de différence de salaire entre hommes et femmes, les soldes étant strictement équitables !

 

 

 

 

INFORMATION À L’ATTENTION DE LA JEUNESSE : L’ARMÉE DE L’AIR RECRUTE
INFORMATION À L’ATTENTION DE LA JEUNESSE : L’ARMÉE DE L’AIR RECRUTE
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :