Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
amndvden.overblog.com

PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.

26 Août 2017 , Rédigé par amndvden

PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
Ayant embrasser une carrière dans les Commandos Fusiliers Marins (Bérets Verts) avec spécialité nageur de combat/Plongeur Démineur, Bernard REINOLD qui aura la qualité d'Enseigne de Vaisseau rejoindra le Service de Documentation Extérieures et de Contre Espionnage (SCDECE) et sera amené à effectuer de nombreuses missions des plus particulières en Afrique.
Afin de préserver les intérêts Français en Afrique Noire, et le maintien de l'Ordre en Algérie, où Bernard REINOLD restera basé à Mers El Kébir de Juillet 1963 à Octobre 1965
Afin de préserver les intérêts Français en Afrique Noire, et le maintien de l'Ordre en Algérie, où Bernard REINOLD restera basé à Mers El Kébir de Juillet 1963 à Octobre 1965
Afin de préserver les intérêts Français en Afrique Noire, et le maintien de l'Ordre en Algérie, où Bernard REINOLD restera basé à Mers El Kébir de Juillet 1963 à Octobre 1965

Afin de préserver les intérêts Français en Afrique Noire, et le maintien de l'Ordre en Algérie, où Bernard REINOLD restera basé à Mers El Kébir de Juillet 1963 à Octobre 1965

Ce sont différentes Missions Secrètes qu'il aura assuré au SÉNÉGAL
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
CÔTE D'IVOIRE
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
BÉNIN
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
CAMEROUN
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
GABON
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
ET LE CONGO
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
DE L'AFRIQUE AU PACIFIQUE
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
PARCOURS
Dès Novembre 1965, dans le cadre de la mise en place des expérimentations nucléaires, je suis appelé à rejoindre le Pacifique pour une mission de 6 mois, j'y resterai 13 mois....
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
À l'époque, peu officiaient en qualité de mécanicien/Plongeur-Démineur.
2 Novembre 1965, Brest, j'embarque sur la Gabare "SCORPION", petit bateau de servitude tout spécialement affrété pour l'opération installation/désinstallation des matériels nécessaires à la mise en place de la force de dissuasion nucléaire Française.
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
16 Janvier 1966 arrivée au C.E.P (Centre d'Expérimentations du Pacifique) de PAPETEE après deux mois et demi de mer
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
MURUROA....FANGATAUFA....
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
Les premiers mois seront consacrés à l'installation de barges et câbles sous marins.
Jeudi 30 Juin 1966 à 17 h W, nous sommes le dernier bâtiment à quitter Mururoa pour Hao avant la 1ère explosion du lendemain; ajournée au 02 Juillet 1966 pour raisons météorologiques
ALDEBARAN

ALDEBARAN

Le Samedi 02 Juillet 1966 à 05 H 35 W, Explosion ALDEBARAN, site de Dindon, réussie.
Zone Dindon

Zone Dindon

Le 4 Juillet, Hao, en attente d'appareillage pour mission spéciale nucléaire. 
Mise en place sur la plage avant de la Gabare, d'un châssis au profil de Bombe A, berceau destiné à recevoir la bombe en cas d'échec de largage et de non explosion du tir du bombardier Mirage IV.
Arrivée de métropole du Maître Principal DEBOISSY, Chef Instructeur à l'école des plongeurs démineurs de Saint Mandrier à Toulon Naval.
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
Le 8 Juillet, livraisons de nos tenues SMSR, tenues chaudes, anti-radiations nucléaires.
L'Enseigne de Vaisseau Bernard REINOLD vient de recevoir sa tenue chaude

L'Enseigne de Vaisseau Bernard REINOLD vient de recevoir sa tenue chaude

La mission sera ajournée à plusieurs reprises pour raisons météorologiques jusqu'au Lundi 18 Juillet à 19 H 30 W où nous appareillons d'Hao vers le point Zéro.
Berceau de la Bombe Atomique (Préparation en vue du Tir TAMOURÉ

Berceau de la Bombe Atomique (Préparation en vue du Tir TAMOURÉ

Mardi 19 Juillet 1966 à 5 H 30 W, point zéro, explosion d'une Bombe au Plutonium largée depuis un Bombardier Mirage IV, Tir "TAMOURÉ" réussi.
Le Mirage IV A qui a largué la Bombe Atomique de l'Opération TAMOURÉ:Pilote : Commandant Dubroca André - navigateur : Capitaine Caubert Guy
Le Mirage IV A qui a largué la Bombe Atomique de l'Opération TAMOURÉ:Pilote : Commandant Dubroca André - navigateur : Capitaine Caubert Guy
Le Mirage IV A qui a largué la Bombe Atomique de l'Opération TAMOURÉ:Pilote : Commandant Dubroca André - navigateur : Capitaine Caubert Guy

Le Mirage IV A qui a largué la Bombe Atomique de l'Opération TAMOURÉ:Pilote : Commandant Dubroca André - navigateur : Capitaine Caubert Guy

FIN DE 9 JOURS D'ALERTES
L'Ingénieur Décontamineur du Bord , Gervais BRIAND, enregistre des radiations
 21 JUILLET 1966 TIR GANIMEDE

21 JUILLET 1966 TIR GANIMEDE

22 Juillet 1966, appareillage pour Mururoa (Kathie)

 

Du 23 au 30 jUILLET 1966 Différents travaux de mouillages, encrages de crapauds sur le site de DINDON
DINDON
DINDON
DINDON

DINDON

Et DENISE
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
Le 30 Juillet 1966 à 7 H W, appareillage pour FANGATAUFA pour travaux sous marins
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
L'Enseigne de Vaisseau Bernard REINOLD à gauche de la photo se préparant à mettre la tenue de plongée pour aller effectuer les travaux de mouillages, encrages de crapauds
L'Enseigne de Vaisseau Bernard REINOLD à gauche de la photo se préparant à mettre la tenue de plongée pour aller effectuer les travaux de mouillages, encrages de crapauds

L'Enseigne de Vaisseau Bernard REINOLD à gauche de la photo se préparant à mettre la tenue de plongée pour aller effectuer les travaux de mouillages, encrages de crapauds

01 Août 1966 retour sur MURUROA, déplacement sur MANGARÉVA, Archipel des Gambiers pour la mise en place le 03 Août, du balisage du chenal d'Aukena afin de permettre l'accès au village et au port de Rikitéa, faciliter le passage des cargos indispensable aux travaux de construction du laboratoire météo et de surveillance radiologique de sûreté nucléaire.
Ces travaux se poursuivront jusqu'au 15 Août 1966
L'Ingénieur Agronome en charge d'un terrain favorable à la plantation de tubercules détectera, par compteur GEIGER, un fort taux de contamination , sol et végétaux.
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
Le 16 Août 1966 à 10 H W appareillage pour MURUROA, arrivée le 17 Août à 10 H W
Jusqu'au 25 Août 1966, nous travaillons à la préparation des prochains tirs prévus sur MURUROA.

 

Bâtiment Base (MÉDOC)
Bâtiment Base (MÉDOC)

Bâtiment Base (MÉDOC)

Les 22 et 25 Août 1966, contrôles médicaux sur le paquebot (Bâtiment Base) "MÉDOC", Spectromètrie, prise de sang...
Le 26 Août à 06 H W, appareillage pour FANGATAUFA, arrivée à 11 H W, jusqu'au 28 Août, travaux sous marins en prévision d'un tir prochain sur FANGATAUFA.
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
DRAME
Le Lundi 29 Août 1966, restera gravé d'une pierre noire dans nos mémoires
-Pour des raisons qui ne m'appartiennent pas, délais serrés entre autres, j'ai du plonger seul au large de FANGATAUFA par 80 mètres de fond pour démailler une aussière du C.E.A en nylon 200 mm de diamètre, 3000 m de longueur, fixée sur une tonne coulée accidentellement; les profondeurs abyssales ayant été sous estimées par le C.E.A, plus de 3800 m.
Lors de la récupération de la vérine au large, par-dessus la barrière de corail, l'élingue s'est rompue fauchant le Maître Manoeuvrier, Eddy KAISER. Il dirigeait la récupération depuis l'atoll de FANGATAUFA. Coupé en deux à hauteur du tronc, nous avons récupéré les deux parties du corps éloignées de 7 mètres l'une de l'autre.
Le 30 Août 1966 embarquement du cercueil de notre ami à bord d'un avion Breguet, deux ponts, pour dépôt provisoire à PAPEETE
Le rapatriement du corps s'effectuera en Janvier 1967, les obsèques auxquelles j'assisterai suivront.
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
RÉCUPÉRATION DE DÉCHETS
Les 1er et 2 Septembre 1966 sont consacrés à la récupération de déchets en envois des relevés de plongées au bureau administratif de PAPEETE sur la Zone Katie; mouillage de déchets radio actifs à l'extérieur de l'atoll de MURUROA
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
Du 03 au 07 Septembre, site Denise, préparation du tir sous ballon dirigeable prévu pour le 10 Septembre 1966 à 07 H W en présence du Président de la République, Général Charles De GAULLE.
Vendredi 09 Septembre 1966 13 H W, arrivée du Président de la République à MURUROA 
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
puis départ de ce dernier sur le croiseur "DE GRASSE"
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
afin d'assister au tir expérimental maintenu pour le 10 Septembre.
Le 10 Septembre 1966 à 1 H 00 W nous appareillons de MURUROA vers le point B (moins de 25 km du point 0 lieu de l'explosion)

 

Dimanche 11 Septembre 1970, 07 H 30 W site Denise, Tir Betelgueuse, sous ballon, à 400 m d'altitude réussi en présence, sur le "DE GRASSE", au large de Mururoa, du Président de la République.
A 09 H 00 W nous quittons le point B pour FANGATAUFA où nous arrivons à 09 H 30 W
Début des travaux de sécurisation des encrages de la barge en prévision de l'expérimentation du 15 Septembre, Tir RIGEL à FANGATAUFA
Le 13 Septembre à 05 H 00 W, appareillage pour MURUROA, arrivée à 10 H 30, les conditions météorologiques imposent d'ajourner l'expérimentation.
Le 14 Septembre, commence une veille radiologique.
Du 15 au 22 Septembre, nous effectuerons plusieurs appareillages ou tentatives en direction du point B pour le Tir RIGEL.
Pour cause de météo, nous devons renoncer.
Le 23 Septembre à 23 H 30 W, enfin l'appareillage et, direction point B 
Tir RIGEL

Tir RIGEL

Samedi 24 Septembre 1966 à 07 H 00 W tir RIGEL (FANGATAUFA), sous ballon, réussi.

 

PRÉLÉVEMENTS
La journée sera consacrée, en suivant le nuage atomique, aux prélèvements de la radioactivité marine au large de FANGATAUFA; tâche effectuée à différentes profondeurs et à l'aide de cylindres spécifiques; contamination très forte constatée; une zone d'attente pour apparailler pour MURUROA s'impose.
Lundi 26 Septembre 1966 à 15 H 00 W, autorisation obtenue,nous appareillons pour MURUROA; arrivée à 19 H30 W.
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
Du 27 Septembre au 01 Octobre 1966: câblage sous marin sur site Dindon pour le C.E.A en prévision du Tir SIRIUS fixé au 02 Octobre mais ajourné pour causes météorologiques.
Le 04 Octobre à 02 H 00, appareillage vers point B moins de 25 km du point 0.
Ce même Mardi 04 Octobre 1966 à 11 H W tir SIRIUS réussi; 
 
Bombe Atomique SIRIUS
Bombe Atomique SIRIUS

Bombe Atomique SIRIUS

Suivi dans la nuit de prélèvements identiques à ceux de RIGEL.
Le 05 Octobre 1966 à 11 H 00 W, direction HAO, accostage le 07 Octobre à 06 H 30 W, remise des containers d'eau de mer prélevés dans les zones contrôlées; 16 H 00 W, départ pour PAPEETE, arrivée le 09 Octobre à 16 H 30 W.
Du 09 Octobre au 06 Décembre 1966, entre appareillages et accostages sur RANGIROA
RANGIROA
RANGIROA
RANGIROA
RANGIROA

RANGIROA

ACCOSTAGE À MOREA
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
Accostage à HUHAHINE
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
Accostage à TAHAA
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
Accostage à RAÏATERA
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
Retour à PAPEETE sur l'Ile de TAHITI
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
Et MURUROA, de nombreuses tâches ont été menées, zone portuaire et fin de piste aéroport FFA; vérifications debalisages, câblages sous marins, tonnes d'amarrages, réfection des sites de Dindon et Denise, entretien des matériels....
Mercredi 02 Novembre 1966 départ de la Force ALPHA (Escadre de Surveillance, Intervention et Sécurité des Eaux Territoriales Polynésiennes)

Mercredi 02 Novembre 1966 départ de la Force ALPHA (Escadre de Surveillance, Intervention et Sécurité des Eaux Territoriales Polynésiennes)

DÉCONTAMINATION DE LA GABARE SCORPION
PORTRAIT DE VÉTÉRAN : BERNARD REINOLD OFFICIER COMMANDO MARINE : UNE CARRIÈRE HORS NORME ALLANT DES OPÉRATIONS EN AFRIQUE AU SERVICE DE DOCUMENTATION EXTÉRIEURE ET DE CONTRE ESPIONNAGE  (SCDECE) AUX ESSAIS NUCLÉAIRES À MURUROA ET FANGATAUFA.
Le Vendredi 02 Décembre 1966, décontamination de la Gabare par les services spécialisés de sécurité du C.E.A.
Retour définitif sur PAPEETE le 06 Décembre 1966 à 15 H 00 W, arrivée le 09 Décembre 1966 à 19 H00 W. Les mouvements, en vue du retour en métropole commencent.
Le 12 Décembre 1966 spectrométries consécutives, premier résultat douteux.
Le 14 Décembre 1966, OO H OO W décollage pour la France, via Los Angeles, Boston.
Comme pour tous les militaires appelés en opération, les conditions de travail étaient difficiles et contraignantes, les journées laborieuses et longues, ponctuées par les contre temps qu'imposait la météo, les pauses inexistantes.
Nous accomplissions nos tâches respectives avec conviction, convaincus que nous étions, de la nécessité de la mission.
En possession d'un certificat d'opérateur/projectionniste, pour le petit groupe de cinéphiles que nous étions devenus, à l'aide de la baleinière de récifs, je me rendais, dès que possible, à Kathie pour récupérer les bobines de film que je projetais le soir dans notre réfectoire de la Gabare "SCORPION".
 
Bernard REINOLD qui a rejoint à son retour le 3ème Groupe de Plongeurs Démineurs/ Nageurs de Combat

Bernard REINOLD qui a rejoint à son retour le 3ème Groupe de Plongeurs Démineurs/ Nageurs de Combat

REPORTAGE À SUIVRE
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :