Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
amndvden.overblog.com

LYON: MERCREDI 13 MAI 2015 L'A.M.N.D.V.D.E.N INVITÉE AU 70ÈME ANNIVERSAIRE DE LA CRÉATION DE L'UFAC LE 14 MAI 1945 PAR LE GÉNÉRAL DE GAULLE

14 Mai 2015 , Rédigé par amndvden

Membre du Comité d’Honneur de l’Association du Mémorial National des Vétérans des Essais Nucléaires, Monsieur Maurice ODIARD Président de l’Union Française des Anciens Combattants et Victimes de Guerres Rhône et son Comité ont convié Roland PICAUD Président de l’AMNDVDEN au :

70ème Anniversaire de la Création de l’U.F.A.C le 14 Mai 1945 par le Général DE GAULLE qui s'est déroulé dans la Cour d'Honneur du Centre Berthelot..

Cet Anniversaire s’est déroulé sous la Présidence d’Honneur du Sénateur Gérard COLLOMB, Président de la Métropole de Lyon, le Mercredi 13 mai 2015 à 11 heures en présence de Madame Myriam PICOT, Maire du 7ème Arrondissement et Vice Présidente de la Métropole de Lyon.

Le Président de l’A.M.N.D.V.D.E.N, Roland PICAUD était accompagné de Sylvain MORIN, Trésorier et de Patrice KRAUS, Administrateur pour représenter l’Association du Mémorial qui a dorénavant des liens étroits avec les nombreuses associations qui composent le Comité d’Honneur du Mémorial.

Un Anniversaire célébré dans un haut lieu de la Résistance et de la Déportation dans la Cour d'Honneur du Centre Berthelot à Lyon 7ème
Un Anniversaire célébré dans un haut lieu de la Résistance et de la Déportation dans la Cour d'Honneur du Centre Berthelot à Lyon 7ème
Un Anniversaire célébré dans un haut lieu de la Résistance et de la Déportation dans la Cour d'Honneur du Centre Berthelot à Lyon 7ème
Un Anniversaire célébré dans un haut lieu de la Résistance et de la Déportation dans la Cour d'Honneur du Centre Berthelot à Lyon 7ème
Un Anniversaire célébré dans un haut lieu de la Résistance et de la Déportation dans la Cour d'Honneur du Centre Berthelot à Lyon 7ème
Un Anniversaire célébré dans un haut lieu de la Résistance et de la Déportation dans la Cour d'Honneur du Centre Berthelot à Lyon 7ème
Un Anniversaire célébré dans un haut lieu de la Résistance et de la Déportation dans la Cour d'Honneur du Centre Berthelot à Lyon 7ème

Un Anniversaire célébré dans un haut lieu de la Résistance et de la Déportation dans la Cour d'Honneur du Centre Berthelot à Lyon 7ème

PLAQUES RAPPELANT LE SOUVENIR DE CEUX QUI ONT COMBATTU L'OCCUPANT NAZI

ET QUI RENDENT HOMMAGE AUX VICTIMES DE CRIMES CONTRE L'HUMANITÉ

Des plaques souvenirs pour que les visiteurs qui viennent visiter ce haut lieu de la Résistance et de la Déportation se souviennent
Des plaques souvenirs pour que les visiteurs qui viennent visiter ce haut lieu de la Résistance et de la Déportation se souviennent
Des plaques souvenirs pour que les visiteurs qui viennent visiter ce haut lieu de la Résistance et de la Déportation se souviennent

Des plaques souvenirs pour que les visiteurs qui viennent visiter ce haut lieu de la Résistance et de la Déportation se souviennent

DÉROULEMENT DE LA CÉRÉMONIE

Madame PICOT Myriam, Maire du 7ème Arrondissement de Lyon ouvre la cérémonie

Madame PICOT Myriam, Maire du 7ème Arrondissement de Lyon ouvre la cérémonie

Monsieur.................................. Président..........................................UFAC rend hommage à René CASSIN 1887/1996, Juge; Prix Nobel de la Paix; Président de la Cour Européenne des Droits de l'Homme qui a été Président d'Honneur de l'UFAC.

En août 1945, René Cassin qui venait d'être nommé Président d'honneur de l'UFAC, déclarait : "La constitution de l'UFAC dont les fondateurs ont bien voulu me nommer Président d'honneur répond à l'un des devoirs nationaux qui est de valoriser et coordonner toutes les forces morales et physiques des générations qui ont combattu pour le salut commun ...."

C'est un bel hommage qui a été rendu à René CASSIN

C'est un bel hommage qui a été rendu à René CASSIN

René Cassin

Né à Bayonne en 1887, René Cassin a une formation de juriste. L’épreuve de la Première Guerre mondiale, pendant laquelle il est blessé, renforce ses convictions : la liberté et les droits de l’homme. Il milite jusqu’à siéger à la Société des Nations de 1924 à 1928. Même déçu par cette institution, il continuera de s’engager du côté des plus faibles, les victimes de guerre, pupilles de la nation, veuves…

Premier civil à répondre à l’Appel du 18 juin 1940, il participe activement à la « France libre », en tant que conseiller juridique, commissaire à la Justice et à l’Instruction publique au sein du Comité national français… Lors d’une mission effectuée au Moyen-Orient pendant la guerre, il visite les écoles de l’Alliance et prend la mesure des actions de cette institution dont les valeurs rejoignent les siennes.

En 1943, le général De Gaulle, souhaitant maintenir une présence française au Moyen-Orient, lui confie la présidence provisoire de cette institution, menacée de disparition : les subsides sont bloqués, le siège spolié, les donateurs disparus ou exilés, le personnel enseignant livré à lui même…

René Cassin accepte cette mission, sans mesurer la place que l’Alliance occupera dans sa vie.

À l’issue de la Seconde Guerre mondiale, René Cassin continue d’occuper des fonctions prestigieuses dans diverses institutions nationales et internationales. Aux Nations Unies, en 1948, il est le principal rédacteur de la Déclaration universelle des droits de l’homme.

En 1968, René Cassin se voit attribuer le prix Nobel de la paix pour l’ensemble de son action en faveur des droits de l’homme. Il consacre l’essentiel des fonds du prix à la création de l’Institut international des droits de l’homme, sans oublier d’en verser une partie à l’Alliance.

Jusqu’à son décès, en 1976, René Cassin demeure président de l’Alliance israélite universelle, contribuant largement au rayonnement et au prestige de l’institution.

Depuis l’âge de 6 ans, j’ai les yeux tournés sur la Patrie, le rôle de la France, son indépendance. Me voici maintenant un de ceux qui porteront le poids et l’honneur de défendre son visage

Depuis l’âge de 6 ans, j’ai les yeux tournés sur la Patrie, le rôle de la France, son indépendance. Me voici maintenant un de ceux qui porteront le poids et l’honneur de défendre son visage

Membre de la Commission des droits de l'homme

Juriste et juge, René Cassin a été un acteur clé dans les délibérations tenues au cours des trois sessions de la Commission des droits de l'homme, ainsi que celles du Comité de rédaction de la Commission. Fils d'un marchand juif, sa participation à la rédaction de la Déclaration universelle ainsi que ses autres travaux sur les droits de l'homme, pour lesquels il a reçu le prix Nobel de la Paix en 1968, ont été beaucoup influencé par son expérience personnelle de l'Holocauste. Il a été membre (1959-1965) puis Président (1965-1968) de la Cour européenne des droits de l'homme. La rue où se situe la Cour Européenne des droits de l'homme à Strasbourg porte aujourd'hui son nom en son honneur.

A partir de 1942, il préside l'Alliance israélite universelle (AIU).  Il prend, à sa création en août 1943, la présidence du Comité juridique de la France combattante (qui fait office de Conseil d'Etat) fonction qu'il conserve au sein du Gouvernement provisoire de la République française (GPRF) avant de devenir à la libération, vice-président du Conseil d'Etat (jusqu'en juin 1960) puis Président honoraire.  Il siège également à l'Assemblée consultative d'Alger dès novembre 1943.  Entre 1942 et 1944, René Cassin est le représentant de la France au Comité des Ministres Alliés de l'Education et, de 1943 à 1945, représentant français à la commission d'enquête sur les crimes de guerre.  A partir de 1946, il préside pendant seize ans le Conseil d'administration de l'Ecole nationale d'Administration (ENA), faisant constamment valoir dans ces fonctions les principes exigeants qui sont les siens dans le service de la Nation.  En 1946, il fait partie du petit groupe international, présidé par Eleonor Roosevelt, qui a la charge de rédiger la Déclaration universelle des Droits de l'Homme, votée à Paris, le 10 décembre 1948, par l'Assemblée générale des Nations-unies.  En 1958 il préside le comité consultatif provisoire chargé de préparer la Constitution de la Ve République et reçoit, à l'Elysée, le serment du général de Gaulle, Président de la République en janvier 1959.  En juin 1960, le professeur Cassin est nommé au Conseil constitutionnel dont il sera membre jusqu'en février 1971.  Vice-président (1959) puis Président (1965-1968) de la Cour européenne des Droits de l'Homme, René Cassin reçoit en octobre 1968 le Prix Nobel de la Paix.  Membre de l'Institut depuis 1947, Président de l'Académie des Sciences morales et politiques, Docteur honoris causa des universités d'Oxford, de Londres, de Mayence et de Jérusalem, il fonde en 1969, à Strasbourg, l'Institut international des Droits de l'Homme.  Il est membre, en juin 1972, du Conseil de l'Ordre de la Libération.  René Cassin est décédé le 20 février 1976 à l'Hôpital de la Salpetrière à Paris. Ses obsèques ont été célébrées à la Chancellerie de l'Ordre de la Libération. En 1987, son corps est transféré au Panthéon.   • Grand Croix de la Légion d'Honneur • Compagnon de la Libération - décret du 1er août 1941 • Médaille Militaire • Croix de Guerre 14/18 avec palme • Médaille de la Résistance avec rosette • Commandeur des Palmes Académiques

A partir de 1942, il préside l'Alliance israélite universelle (AIU). Il prend, à sa création en août 1943, la présidence du Comité juridique de la France combattante (qui fait office de Conseil d'Etat) fonction qu'il conserve au sein du Gouvernement provisoire de la République française (GPRF) avant de devenir à la libération, vice-président du Conseil d'Etat (jusqu'en juin 1960) puis Président honoraire. Il siège également à l'Assemblée consultative d'Alger dès novembre 1943. Entre 1942 et 1944, René Cassin est le représentant de la France au Comité des Ministres Alliés de l'Education et, de 1943 à 1945, représentant français à la commission d'enquête sur les crimes de guerre. A partir de 1946, il préside pendant seize ans le Conseil d'administration de l'Ecole nationale d'Administration (ENA), faisant constamment valoir dans ces fonctions les principes exigeants qui sont les siens dans le service de la Nation. En 1946, il fait partie du petit groupe international, présidé par Eleonor Roosevelt, qui a la charge de rédiger la Déclaration universelle des Droits de l'Homme, votée à Paris, le 10 décembre 1948, par l'Assemblée générale des Nations-unies. En 1958 il préside le comité consultatif provisoire chargé de préparer la Constitution de la Ve République et reçoit, à l'Elysée, le serment du général de Gaulle, Président de la République en janvier 1959. En juin 1960, le professeur Cassin est nommé au Conseil constitutionnel dont il sera membre jusqu'en février 1971. Vice-président (1959) puis Président (1965-1968) de la Cour européenne des Droits de l'Homme, René Cassin reçoit en octobre 1968 le Prix Nobel de la Paix. Membre de l'Institut depuis 1947, Président de l'Académie des Sciences morales et politiques, Docteur honoris causa des universités d'Oxford, de Londres, de Mayence et de Jérusalem, il fonde en 1969, à Strasbourg, l'Institut international des Droits de l'Homme. Il est membre, en juin 1972, du Conseil de l'Ordre de la Libération. René Cassin est décédé le 20 février 1976 à l'Hôpital de la Salpetrière à Paris. Ses obsèques ont été célébrées à la Chancellerie de l'Ordre de la Libération. En 1987, son corps est transféré au Panthéon. • Grand Croix de la Légion d'Honneur • Compagnon de la Libération - décret du 1er août 1941 • Médaille Militaire • Croix de Guerre 14/18 avec palme • Médaille de la Résistance avec rosette • Commandeur des Palmes Académiques

Maurice ODIARD Président de l'UFAC Rhône

Maurice ODIARD Président de l'UFAC Rhône

Monsieur Maurice ODIARD Président de l'UFAC Rhône présentant la Genèse de l'UNION sur 70 ans

L'ASSISTANCE

DÉPÔT DE GERBES

RECUEILLEMENT

LYON: MERCREDI 13 MAI 2015 L'A.M.N.D.V.D.E.N INVITÉE AU 70ÈME ANNIVERSAIRE DE LA CRÉATION DE L'UFAC LE 14 MAI 1945 PAR LE GÉNÉRAL DE GAULLE
LYON: MERCREDI 13 MAI 2015 L'A.M.N.D.V.D.E.N INVITÉE AU 70ÈME ANNIVERSAIRE DE LA CRÉATION DE L'UFAC LE 14 MAI 1945 PAR LE GÉNÉRAL DE GAULLE
LYON: MERCREDI 13 MAI 2015 L'A.M.N.D.V.D.E.N INVITÉE AU 70ÈME ANNIVERSAIRE DE LA CRÉATION DE L'UFAC LE 14 MAI 1945 PAR LE GÉNÉRAL DE GAULLE
LYON: MERCREDI 13 MAI 2015 L'A.M.N.D.V.D.E.N INVITÉE AU 70ÈME ANNIVERSAIRE DE LA CRÉATION DE L'UFAC LE 14 MAI 1945 PAR LE GÉNÉRAL DE GAULLE
LYON: MERCREDI 13 MAI 2015 L'A.M.N.D.V.D.E.N INVITÉE AU 70ÈME ANNIVERSAIRE DE LA CRÉATION DE L'UFAC LE 14 MAI 1945 PAR LE GÉNÉRAL DE GAULLE
LYON: MERCREDI 13 MAI 2015 L'A.M.N.D.V.D.E.N INVITÉE AU 70ÈME ANNIVERSAIRE DE LA CRÉATION DE L'UFAC LE 14 MAI 1945 PAR LE GÉNÉRAL DE GAULLE
LYON: MERCREDI 13 MAI 2015 L'A.M.N.D.V.D.E.N INVITÉE AU 70ÈME ANNIVERSAIRE DE LA CRÉATION DE L'UFAC LE 14 MAI 1945 PAR LE GÉNÉRAL DE GAULLE
LYON: MERCREDI 13 MAI 2015 L'A.M.N.D.V.D.E.N INVITÉE AU 70ÈME ANNIVERSAIRE DE LA CRÉATION DE L'UFAC LE 14 MAI 1945 PAR LE GÉNÉRAL DE GAULLE
LYON: MERCREDI 13 MAI 2015 L'A.M.N.D.V.D.E.N INVITÉE AU 70ÈME ANNIVERSAIRE DE LA CRÉATION DE L'UFAC LE 14 MAI 1945 PAR LE GÉNÉRAL DE GAULLE

REMISE DE LA MÉDAILLE D'HONNEUR DE L'UFAC À MADAME LE MAIRE DU 7ÈME ARRONDISSEMENT DE LYON

LYON: MERCREDI 13 MAI 2015 L'A.M.N.D.V.D.E.N INVITÉE AU 70ÈME ANNIVERSAIRE DE LA CRÉATION DE L'UFAC LE 14 MAI 1945 PAR LE GÉNÉRAL DE GAULLE
LYON: MERCREDI 13 MAI 2015 L'A.M.N.D.V.D.E.N INVITÉE AU 70ÈME ANNIVERSAIRE DE LA CRÉATION DE L'UFAC LE 14 MAI 1945 PAR LE GÉNÉRAL DE GAULLE
LYON: MERCREDI 13 MAI 2015 L'A.M.N.D.V.D.E.N INVITÉE AU 70ÈME ANNIVERSAIRE DE LA CRÉATION DE L'UFAC LE 14 MAI 1945 PAR LE GÉNÉRAL DE GAULLE
LYON: MERCREDI 13 MAI 2015 L'A.M.N.D.V.D.E.N INVITÉE AU 70ÈME ANNIVERSAIRE DE LA CRÉATION DE L'UFAC LE 14 MAI 1945 PAR LE GÉNÉRAL DE GAULLE
LYON: MERCREDI 13 MAI 2015 L'A.M.N.D.V.D.E.N INVITÉE AU 70ÈME ANNIVERSAIRE DE LA CRÉATION DE L'UFAC LE 14 MAI 1945 PAR LE GÉNÉRAL DE GAULLE

LA DÉLÉGATION DE L'ASSOCIATION DU MÉMORIAL NATIONAL DES VÉTÉRANS DES ESSAIS NUCLÉAIRES

PRÉSIDENT ROLAND PICAUD

TRÉSORIER SYLVAIN MORIN

ADMINISTRATEUR PATRICE KRAUS

La Délégation qui s'est associée au devoir de Mémoire envers tous ceux qui sont morts pour la France et victimes de la barbarie nazie
La Délégation qui s'est associée au devoir de Mémoire envers tous ceux qui sont morts pour la France et victimes de la barbarie nazie

La Délégation qui s'est associée au devoir de Mémoire envers tous ceux qui sont morts pour la France et victimes de la barbarie nazie

UN INSTANT DE CONVIVIALITÉ

Après la cérémonie d'anniversaire et le cocktail servit au Centre d'Histoire la délégation de l'A.M.N.D.V.D.E.N s'est retrouvée pour un moment de convivialité autour d'un déjeuner gastronomique

Divers dossiers ont été abordés dont l'invitation du Président aux Nations Unies (ONU) de Genève qui ne pouvant si rendre sera représenté par l'Administrateur Patrice KRAUS. Il représentera donc l'A.M.N.D.V.D.E.N.

L'Administrateur Patrice KRAUS à gauche de la photo qui représentera le Président Roland PICAUD et l'A.M.N.D.V.D.E.N aux Nations Unies à Genève

L'Administrateur Patrice KRAUS à gauche de la photo qui représentera le Président Roland PICAUD et l'A.M.N.D.V.D.E.N aux Nations Unies à Genève

Partager cet article

Repost 0