Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
amndvden.overblog.com

PRÉSENTATION DU FUTUR MÉMORIAL DÉDIÉ AUX VÉTÉRANS DES ESSAIS NUCLÉAIRES QUI VA ÊTRE ÉRIGÉ DANS LE PARC DU CHÂTEAU DE LA MAIRIE

19 Janvier 2017 , Rédigé par amndvden

Mesdames, Messieurs

Mesdames et Messieurs les Vétérans des Essais Nucléaires

Mesdames et Messieurs les Présidents d'Associations

Mesdames et Messieurs les Membres du Comité d'Honneur

Mesdames et Messieurs du Monde de l'Entreprise

Mesdames et Messieurs les Autorités

Civiles et Militaires

 

L'Association du Mémorial National des  Vétérans des Essais Nucléaires a plaisir à  vous présenter le Mémorial  National des Vétérans des Essais Nucléaires qui sera érigé dans le Parc du Château de la Mairie de la Ville de Saint-Bonnet de Mure dans le Rhône.

La sculpture retenu par la Commission du Mémorial National desVétérans des Essais Nucléaires et approuvé par le Président Roland PICAUD (Voir Compte Rendu de la Réunion du 6 Février 2014) est une oeuvre créée par Stéphane GANTELET (Sculpteur) et Fabrice VEROLET Chargé de Projet de l'ensemble Industriel SATIL Concept de Chambéry.

Ce sont 5 mois de travaux qui sont prévus pour la construction avant d'être scellée sur le socle béton qui va être recouvert de marbre.

--------------------------------------

"DOMMAGES"

 

Tel est la dénomination de cette oeuvre par l'Artiste qui présente ce Monument

 

CONTEXTE:

 

"Dommages" est une sculpture en Inox 316 l de 1,6 m de haut.

Elle est constituée de plans triangulaires  et d'une sphère combinés entre eux afin de créer une composition en cinq étapes qui évoque les dommages causés par les Essais Nucléaires Français sur le personnel chargé de les encadrer. En effet de nombreux militaires et personnel civil ont été irradiés  depuis 1960 dans le désert Algérien et  dans le Pacifique où se sont déroulés ces derniers.

-------------------------------------

Parallèlement à cette présentation, le visiteur du blog peu découvrir le film en page suivante présenté par le sculpteur : Stéphane GANTELET

Mémorial qui sera édifié en Mémoire à tous les Vétérans civils et militaires décédés. Oeuvre protégée et ne peut être utilisée sans l'autorisation de l'AMNDVDEN et le sculpteur.
Mémorial qui sera édifié en Mémoire à tous les Vétérans civils et militaires décédés. Oeuvre protégée et ne peut être utilisée sans l'autorisation de l'AMNDVDEN et le sculpteur.

Mémorial qui sera édifié en Mémoire à tous les Vétérans civils et militaires décédés. Oeuvre protégée et ne peut être utilisée sans l'autorisation de l'AMNDVDEN et le sculpteur.

1/ LA BASE:

 

La Base de la sculpture est constituée de cinq triangles d'Inox brossé organisés autour d'un point central de manière symétrique.

Cette disposition précise renvoie à l'organisation humaine et au matériel nécessaire aux essais nucléaires ainsi qu'aux lieux géographiques où se sont déroulés ces derniers.

Les noms des deux atolls de Polynésie Française et des deux centres d'essais nucléaires du désert  Algérien sont gravés sur ces faces.

Une par nom.

 

Plaque 1 : "Essais Nucléaires Français"

 

Plaque 2 : "Reggane"

 

Plaque 3 : "In Ecker"

 

Plaque 4 : "Fangataufa"

 

Plaque 5 : "Moruroa"

 

2/ L'ATOME:

 

Le second élément de la sculpture est une  grande boule en inox polie coupée en deux.

Les deux hémisphères sont écartés l'une de  l'autre laissant apparaître l'intérieur de cette  sphère.

C'est une allusion directe à l'atome et plus particulièrement à sa fission; point de départ de la libération de l'énergie de la bombe atomique.

Pour renforcer cette idée  de force la boule présente un double fond donnant l'impression que son écorce est épaisse.

photo présentant La Base et l'Atome
photo présentant La Base et l'Atome
photo présentant La Base et l'Atome

photo présentant La Base et l'Atome

3/ LE NUAGE:

 

Le troisième élément est le nuage atomique qui semble flotter en lévitation au dessus de l'atome.

En inox également il est constitué d'un assemblage de plans triangulaires et ajourés à intervalles réguliers.

Sa surface est brossée afin de lui conférer  un aspect plus brut que l'atome.

Cela crée un contraste intéressant,

Si la forme de l'atome renvoie par ses courbes à des formes douces, le nuage aux lignes très angulaires et chahutées donne la sensation d'un grand chaos.

Des plans triangulaires (14) sont ôtés de la surface du nuage à intervalles réguliers afin d'alléger ce dernier et de permettre au regard de circuler à l'intérieur du volume.

4/ LES LAMES:

La zone des lames est constituée des polygones triangulaires qui ont été ôtésdu nuage, soit 14 faces.

Cette zone se situe entre l'atome et le nuage.

Leur forme triangulaire et leur aspect brossé leur confèrent une géométrie agressive qui évoque une lame de couteau.

Organisée de façon apparemment chaotique elles permettent en fait de relier par soudure la sphère aux nuages.

Leur rôle est de symboliser la dimension meurtrière contenue dans la bombe atomique. Néanmoins elles ne font que l'évoquer car ces lames restent dans la zone confinée entre l'atome et le nuage.

Ainsi, la sculpture "Dommages" est bien une évocation des essais nucléaires où les risques sont maîtrisés et non une évocation d'une explosion destinée à tuer.

 

5/ LA LAME DES DOMMAGES:

Cependant, une des lames semble s'être échappée de sa zone de confinement pour venir se planter sur la base de la sculpture, échappant ainsi à l'organisation générale.

Elle vient semer le trouble dans le regard du spectateur afin d'attirer l'attention sur les dommages que ces essais nucléaires ont engendrés malgré toutes les précautions prises par les autorités compétentes.

Cette lame plantée  dans la base de la sculpture est sortie du cadre.

Elle concentre d'autant mieux l'idée de dommages qu'elle est le seul élément à déborder du cadre de la sculpture.

A la différence des autres lames,elle est d'aspect poli miroir.

Photo présentant le nuage radio actif
Photo présentant le nuage radio actif
Photo présentant le nuage radio actif

Photo présentant le nuage radio actif

Même si un atome est petit la quantité d'énergie qu'il libère est phénoménale.

La proportion de la boule relativement grosse cherche à créer un équilibre avec celle du nuage et accrédite cette idée.

La présence visuelle de l'un renforce celle de l'autre.

Ainsi la sphère de l'atome est relativement grosse.

La surface polie de l'atome renvoie en miroir l'image du nuage en inox brossé.

La sphère fonctionne ainsi comme une anamorphose  dans laquelle se reflète également la nature du jardin environnant.

La sphère se charge donc des couleurs de la nature contribuant à son intégration dans le jardin.

Le même effet se produit pour les passants et les spectateurs de la sculpture.

C'est aussi une manière de les impliquer dans le sujet de la sculpture.

Partager cet article

Repost 0